Montpellier : Sur Exod, on ne « matche » pas avec des célibataires mais avec des idées de sorties

APPLI L’application web a été lancée par trois entrepreneurs montpelliérains

Nicolas Bonzom

— 

L'appli Exod
L'appli Exod — Capture d'écran Exod.app
  • Créée à Montpellier, l’application Exod permet de dénicher des idées de sorties.
  • Elle fonctionne un peu sur le même principe que Tinder : on swipe si on aime ou pas.
  • Lancée à Montpellier, elle pourrait être, si ça fonctionne, adaptée à d’autres villes.

Maintenant que l’on est déconfiné, on aurait tort de ne pas en profiter. Oui, mais comment occuper les longues journées chaudes qui s’annoncent ? Pour faciliter la tâche des indécis, trois entrepreneurs montpelliérains ont concocté une application gratuite qui délivre en quelques clics un tas d’idées de sorties dans le coin.

L’originalité, c’est que les concepteurs d’Exod, Eric Gérardin, Florian Colas et Sylvain Morel, qui avaient déjà créé le site Explorelafrance.com pendant le confinement, ont imaginé leur nouvelle application sur le modèle de Tinder. Ici, on ne matche pas avec des célibataires, mais avec des propositions de coins de baignade, de randonnées, d’activités sportives ou ludiques ou de dégustations de produits du terroir. Si on « swipe » à gauche, c’est que la sortie ne nous séduit pas, et à droite, c’est pour recevoir une nouvelle proposition. Et l’appli s’adapte aux préférences de l’utilisateur.

« L’application la plus intuitive possible »

« Les gens aiment être surpris et sont à la recherche d’idées de sorties tous les jours. Nous avons créé l’application la plus intuitive possible qui apprend de vos préférences pour vous proposer de manière aléatoire les meilleures activités à découvrir autour de là où vous êtes », confie Eric Gérardin. Pour l’instant, l’application vient d’être lancée à Montpellier, et délivre une centaine d’idées de sorties, dont beaucoup sont gratuites. Les concepteurs espèrent en proposer plus de 500 avant la fin de l’été.

L’office de tourisme de Montpellier s’intéresse déjà au projet des trois entrepreneurs. Exod est « un excellent outil pour valoriser la richesse de l’offre de notre destination et inciter ainsi à faire monter les paniers moyens de dépenses sur le territoire, indique l’organisme. Pouvoir nous associer à son développement à travers la mise en avant de nos partenaires qualifiés nous est apparu comme une évidence. » Et pourquoi pas, si l’application séduit, les concepteurs pourraient peut-être « lancer le concept ailleurs en France, à Paris, Marseille ou Lyon, par exemple », note Florian Colas. L’application est pour l’instant uniquement disponible sur le web, sur le site Exod.app.