Montpellier : Avec l’appli Cacadvisor, on peut lâcher son com' sur les toilettes des restaurants

INSOLITE Les utilisateurs de la plate-forme peuvent attribuer des « bronzes », d’or, d’argent ou de bronze ou encore un « caca » aux pires petits coins des restaurants

Nicolas Bonzom

— 

L'application Cacadvisor est gratuite et disponible sur l'App Store et Google Play
L'application Cacadvisor est gratuite et disponible sur l'App Store et Google Play — N. Bonzom / Maxele Presse
  • L’application Cacadvisor permet de noter les toilettes des restaurants.
  • Créée par le Montpelliérain Romain Aymard, elle propose aux usagers de préciser la propreté, l’équipement, le confort, mais aussi si les W.C. sont accessibles aux personnes à mobilité réduite ou s’ils peuvent être utilisés sans consommer.
  • Gratuite, l’appli est disponible depuis une semaine sur l’App Store et Google Play.

Il arrive parfois que l’état des toilettes d’un restaurant soit la mauvaise surprise du déjeuner. Avec l'applicationCacadvisor, les clients peuvent évaluer la propreté de cette pièce clé. Cette plate-forme collaborative gratuite, créée par le Montpelliérain Romain Aymard, attribue aux établissements des « bronzes », d’or, d’argent ou de bronze, selon les notes laissées par les usagers. Ou un « caca », pour les établissements où il est préférable de se retenir plutôt que d’aller faire un tour aux W.C.

La propreté, mais aussi la taille, l’équipement (le papier toilette ou le sèche-mains) et le confort entrent en jeu. Mais l’outil permet aussi aux clients de préciser si les toilettes sont accessibles aux personnes à mobilité réduite, s’il y a une table à langer, si l’établissement fait un effort écologique ou encore si on peut les utiliser sans consommer. Et, pour les plus prolixes, on peut laisser un petit mot à l’attention des futurs clients, comme sur le célèbre site de notation qui a inspiré son nom à Cacadvisor.

Emoticônes caca et personnages en rouleaux de papier toilette

« Mon père était en fauteuil roulant, et je me souviens qu’on galérait à trouver des restaurants où les toilettes étaient accessibles, et j’ai remarqué que mes amis, qui sont parents, avaient du mal à trouver des établissements avec des tables à langer », confie Romain Aymard, qui a déjà connu le succès, il y a peu, avec Atlantide​, une application de chasse au trésor. « Et puis, l’autre problème, c’est la propreté, poursuit le Montpelliérain. L’idée de l’application est d’abord venue en rigolant, avec des amis. »

L’entrepreneur a choisi d’aborder ce sujet, un poil tabou, avec « un côté très décalé », se réjouit-il, à grands coups d’émoticônes caca et de petits personnages en rouleaux de papier toilette. « C’est très ludique, très fun, mais cela apporte des données qui peuvent s’avérer très utiles », note Romain Aymard. En une semaine, un millier d’utilisateurs se sont inscrits sur Cacadvisor sur l’App Store et Google Play, et 250 restaurants ont été évalués. « C’était une blague, et c’est devenu un vrai projet ! », sourit le Montpelliérain.