Montpellier : Un commissariat de police envahi par des blattes

HYGIENE « Ces conditions de travail sont indécentes », s’émeut le syndicat Alliance police nationale

N.B.

— 

Des blattes (illustration)
Des blattes (illustration) — GINIES/SIPA

Dans le quartier de la Paillade, à Montpellier(Hérault),​ le commissariat est infesté de blattes. « Les blattes sont présentes partout dans les vestiaires du personnel, à l’intérieur des armoires, dans la partie réservée à la restauration des effectifs, à l’intérieur des fours à micro-ondes, dans le réfrigérateur, dans les gaines électriques, dans les faux plafonds et même dans les claviers des ordinateurs ! », gronde Alliance police nationale.

« Ces conditions de travail sont indécentes pour les personnels travaillant sur place, mais aussi pour le public accueilli dans ces locaux », poursuit le syndicat de policiers. Ce mercredi, les policiers n’ont pas travaillé dans les locaux de la Paillade.

Un « travail de nettoyage en cours »

Sollicités par 20 Minutes, les services de police, conscients de ce problème sanitaire d’envergure, indiquent qu’un travail de nettoyage est en cours dans ce commissariat.

« Des démarches ont été engagées pour désinfecter les locaux, mais aussi les bâtiments aux abords et la chaussée », apprend-on. Cette invasion de blattes au commissariat du Grand Mail relance également le débat sur la nécessité de trouver un nouvel emplacement pour ce bureau de police, poursuit la direction. Un sujet à l’étude.