Tempête Gloria : La vigilance rouge maintenue dans l'Aude, 1.750 personnes ont été évacuées

INTEMPERIES Les Pyrénées-Orientales et l'Aude font face à d'importantes intempéries

N.B.

— 

Le fleuve Orbieu, mercredi, à Lagrasse, dans l'Aude
Le fleuve Orbieu, mercredi, à Lagrasse, dans l'Aude — V. Bonzom

La nuit fut particulièrement mouvementée, dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales. Depuis mardi, ces départements du sud de la France ont fait face à d’importantes intempéries, des pluies ou de la neige selon l’altitude, conséquences de la tempête Gloria. Aucune victime n’est cependant à déplorer.

Ce jeudi après-midi, l’épisode pluvieux était terminé, et se décalait vers le département de l’Hérault. Dans son bulletin diffusé à la mi-journée, Météo France a repassé les Pyrénées-Orientales en vigilance orange. Depuis le début de l’épisode pluvieux, Météo France a relevé 126 mm de pluviométrie à Perpignan, 360 mm à Amélie-les-bains, 313 mm à Prades, 422 mm à Arles-sur-Tech et 370 mm à Argelès-sur-Mer.

L’Aude est toujours en vigilance rouge

Dans l’Aude, toujours en vigilance rouge, où une soixantaine de routes sont impactées par les intempéries ou fermées à la circulation, « la situation reste à surveiller sur Carcassonne et l’Aude centrale en soirée et au cours de la nuit, indiquait la préfecture à 16 h. La vigilance est attirée pour demain sur les basses plaines, avec les apports progressifs des différents affluents de l’Aude ». Les cumuls sur l’ensemble de l’épisode sont de 250 mm sur les Corbières et le Pays de Sault, voire localement 300 mm. Des inondations ont impacté certaines habitations, notamment autour de Limoux.

Quelque 1.500 personnes ont été évacuées dans les Pyrénées-Orientales, et plus de 250 dans l’Aude, ont indiqué jeudi matin les préfectures. Dans les Pyrénées-Orientales, 240 personnes ont passé la nuit dans des gymnases, notamment à Claira, l’une des six communes traversées par l’Agly à avoir évacué une partie de sa population. La majorité des personnes ont cependant trouvé refuge chez des proches.

La vigilance rouge est maintenue

A 16 h, la préfecture des Pyrénées-Orientales indiquait 781 foyers privés d’électricité à Néfiach, Clara-Villerach et Taurinya, principalement à cause de chutes d’arbres. Valmanya, Mantet, Baillestavy, Urbanya et Nohèdes étaient toujours inaccessibles. Une trentaine de routes étaient coupées dans le département, et les transports suspendus. Ce jeudi, il était conseillé de ne pas amener les enfants à l’école.

Depuis le début de l’épisode, les 389 sapeurs-pompiers mobilisés dans les Pyrénées-Orientales ont réalisé 291 opérations diverses, notamment des pompages.

Par ailleurs, la SNCF annonce ce jeudi après-midi que les précipitations ont entraîné une montée des eaux qui menace la voie ferrée au niveau de Coursan, dans l’Aude. Les circulations ferroviaires sont donc interrompues dans les deux sens entre Béziers, dans l’Hérault, et Narbonne. La reprise du trafic des trains est attendue ce vendredi lorsque les conditions de sécurité seront réunies, indique l’entreprise ferroviaire.