Tempête Gloria : Les Pyrénées-Orientales et l'Aude en alerte rouge pour des risques d'inondations

INTEMPERIES A la mi-journée, 23.000 foyers étaient privés d'électricité à Font-Romeu

N.B.

— 

Font-Romeu dans les Pyrénées-Orientales (illustration)
Font-Romeu dans les Pyrénées-Orientales (illustration) — N. Bonzom / Maxele Presse

Ce mercredi après-midi, Météo France a placé les Pyrénées-Orientales et  l'Aude en vigilance rouge, pour les tronçons de l'Agly et de la Haute-Vallée de l'Aude. Conséquences du passage de la tempête Gloria, ces départements font face depuis mardi à de fortes intempéries, des pluies ou de la neige à haute altitude.

« Au cours des trois dernières heures, les pluies les plus soutenues restent concentrées du Vallespir aux Fenouillèdes et aux Corbières, indique Météo France, dans son bulletin diffusé ce mercredi à 15h15. On relève des quantités de 30 à 50 mm en trois heures. Sur une période de 48 h, on relève 120 mm à Perpignan, 272 mm à Amélie-les-bains, localement 315 mm à Arles-sur-Tech, 275 mm à Argelès, et 236 mm à Saint Paul de Fenouillet. » Les intempéries devraient perdurer jusqu'à jeudi, à la mi-journée.

L'Agly a atteint sa cote d'alerte

En début d'après-midi, la rivière l’Agly, un fleuve qui traverse un bassin de plus de 30.000 habitants, au nord de Perpignan, a atteint sa cote d’alerte de 6,68 m et a été placée en vigilance rouge pour crues. « Une évacuation de la bande des 300 m de part et d’autre des digues est enclenchée [à] Claira, Torreilles, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Le Barcarès, Pia et Rivesaltes », indique la préfecture des Pyrénées-Orientales.

A la mi-journée, 23.000 foyers étaient privés d’électricité entre Font-Romeu et l'Andorre, dans ce département. Les techniciens Enedis sont à l’œuvre pour rétablir le courant.

A Codalet, toujours dans les Pyrénées-Orientales, 11 personnes ont été évacuées en raison de l'effondrement d’un mur de soutènement, huit d'entre elles ont été relogées.

Dans l'Aude, certains points bas auraient débordé, comme à Espéraza.

Les transports perturbés

Une trentaine de routes départementales sont par ailleurs coupées à la mi-journée dans les Pyrénées-Orientales. Le réseau des transports scolaires est perturbé, et tous les vols sont déroutés vers l'aéroport de Montpellier, en raison du plafond visuel trop bas et des fortes rafales de vent. Les stations de ski du département ont aussi toutes fermé.

Ce mardi à midi, les sapeurs-pompiers avaient effectué 112 interventions au total, notamment des pompages, dans le département catalan. Il n’y a aucune victime à déplorer. Pour faire face à cet épisode, 310 sapeurs-pompiers sont à l’œuvre, épaulés par 100 casqués venus des départements voisins, et une quarantaine de gendarmes.