Montpellier : Traité de « fou » par un élu d'un village, le maire Philippe Saurel dépose plainte

POLITIQUE Pierre Dudieuzère a tenu des propos qui ont déplu au maire de la capitale héraultaise

Nicolas Bonzom

— 

Philippe Saurel.
Philippe Saurel. — N. Bonzom / Maxele Presse

Le maire et président de la métropole de Montpellier, Philippe Saurel (divers gauche), a déposé plainte pour diffamation, lundi, contre Pierre Dudieuzère (divers droite), le maire de Vendargues, un village situé tout près de la capitale héraultaise. Dans une vidéo publiée dimanche sur Facebook, repérée par  Métropolitain, Pierre Dudieuzère qualifie le maire de Montpellier de « fou ».

« J’ai été vingt ans vice-président […] avec Georges Frêche, c’est un homme avec qui l’on pouvait parler, j’ai été avec Jean-Pierre Moure, et j’ai été avec [Philippe] Saurel », s’est exclamé le maire de la petite commune, lors du lancement de la campagne des municipales de Guy Lauret, son premier adjoint. « Mais Saurel, on n’a pas pu continuer, parce qu’il est fou, poursuit Pierre Dudieuzère. A mon avis, il ne fume pas que des cigarettes de chez Guy Lauret. »

Destitué en décembre 2018

Dans un communiqué diffusé ce mardi matin, les services de la ville et de la métropole de Montpellier évoquent « des propos injurieux et diffamatoires ».

« Je n’ai rien dit de spécial, assure Pierre Dudieuzère, joint ce mardi matin par 20 Minutes. J’ai présenté la candidature de mon premier adjoint, qui est buraliste, et donc, j’ai dit que [Philippe] Saurel n’achetait pas ce qu’il fumait chez mon premier adjoint, qui est buraliste à Vendargues. » En décembre 2018, Pierre Dudieuzère avait été destitué de son poste de vice-président de la métropole pour des propos publiés sur Facebook.