Manifestation en Catalogne : Les militants qui bloquaient l’autoroute A9 ont été évacués, l’axe est ouvert

MANIFESTATION Le collectif Tsunami Democratic bloquait la frontière depuis lundi

N.B.

— 

Une automobiliste sur l'autoroute A9 (illustration)
Une automobiliste sur l'autoroute A9 (illustration) — LODI Franck/SIPA

La préfecture des Pyrénées-Orientales a annoncé, ce mardi en milieu de journée, que les manifestants qui bloquaient la frontière entre la France et l'Espagne depuis lundi ont été évacués. « Les autorités françaises, en lien avec leurs homologues espagnols, ont engagé une opération pour dégager l’axe autoroutier européen A9/AP7, bloqué par des manifestants catalanistes depuis hier et fermé à la circulation », indiquent les services de la préfecture, qui précisent que l’évacuation s’est « bien déroulée ».

Selon les services, aucun blessé n’est à déplorer, et 18 ressortissants espagnols ont été interpellés par les forces de l’ordre françaises.

L’autoroute reste fermée

Depuis lundi matin, le collectif de militants indépendantistes catalans Tsunami Democratic bloque les voies entre l’autoroute P7, en Espagne, et l’autoroute A9, en France, empêchant les véhicules de passer la frontière, pour dénoncer « la gravité des violations des droits fondamentaux » en Catalogne.

L’autoroute A9, fermée de Narbonne jusqu'à l'Espagne depuis lundi, est rouverte depuis ce mardi, en début d'après-midi. « A la suite des travaux et des opérations de sécurisation menés par la société Vinci Autoroutes, l’axe autoroutier A9 est ouvert à nouveau à la circulation dans les deux sens, en accord avec les autorités espagnoles. »