Inondations dans le Sud : Finalement, il n’y aura pas de train avant le 25 novembre (au moins)

TRANSPORTS La SNCF avait annoncé la date du 4 novembre, mais le délai n’est pas tenable

N.B. avec AFP

— 

Des voies endommagées par les fortes pluies, dans l'Hérault
Des voies endommagées par les fortes pluies, dans l'Hérault — LODI Franck/SIPA

On s’y attendait : finalement, il ne devrait pas y avoir de train avant la fin du mois de novembre dans l’Hérault. La voie ferrée entre Béziers et Sète, interrompue depuis le 23 octobre dernier, à cause des violentes intempéries qui ont affecté le Languedoc, ne sera pas rétablie avant, a indiqué ce mardi le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, rapporte l’AFP.

La première voie devrait être rétablie le 25 novembre et l’ensemble des circulations » assuré « à compter du 2 décembre », a détaillé le secrétaire d’Etat, à l’Assemblée nationale.

« La sous-couche a été touchée »

La SNCF avait annoncé la date du 4 novembre pour la réouverture de cette voie ferrée, située sur l’axe Montpellier-Narbonne. Mais le délai ne sera pas tenable, même les ouvriers de SNCF Réseau sont à pied d’œuvre pour réparer les dégâts. Ils doivent notamment reconstruire le talus, effondré sur près d’1 km.

« Quand la zone a été totalement dégagée, on s’est aperçu que des brèches ont été creusées sur la plateforme même de l’infrastructure », a expliqué un porte-parole de la SNCF à l’AFP. « C’est la sous-couche qui a été touchée, c’est-à-dire les fondations de la voie. (…) Il faut donc déposer les voies, c’est-à-dire retirer le ballast, retirer les traverses et retirer les rails, et refaire une sous-couche », a-t-il détaillé.