Battle of the year : Montpellier est-elle devenue une capitale du breakdance ?

HIP-HOP La 30e édition du Battle of the year a lieu samedi soir à la Sud de France Arena

Nicolas Bonzom

— 

Le Battle of the year
Le Battle of the year — Battle of the year
  • Samedi, la 30e édition du Battle of the year est de retour à Montpellier.
  • La capitale héraultaise, qui accueille depuis de longues années ce concours de renommée internationale, est devenue une véritable capitale de la discipline.
  • Crews, spectacles de rue... La ville grouille de talents dans le domaine.

Samedi, toute la planète hip-hop a rendez-vous à Montpellier, dans l'Hérault. La Sud de France Arena accueille (dès 18h30) la 30e édition du Battle of the year, les championnats du monde de breakdance, avec les meilleurs « crews » du monde.

Une fois encore, la capitale héraultaise est dans la place : elle accueille toutes les qualifications françaises depuis 2001, et pour la cinquième fois la finale internationale du Battle of the year. L'événement a aussi d'ores et déjà pris rendez-vous ici pour 2020. Montpellier est-elle devenue une véritable capitale du breakdance ?

« Ca a bien bougé depuis une dizaine d'années »

« Oui, au niveau de l'effervescence de la pratique, des compagnies qui se créent, et il y a de plus en plus d'artistes qui comptent dans le monde qui ont émergé ici. Ça a bien bougé depuis une dizaine d'années », indique Thomas Raymond, de l'association Attitude, organisatrice du Battle of the year à Montpellier, qui espère cependant un peu plus de soutien des institutions et des gros événements culturels pour la discipline.

Le Battle of the year à Montpellier
Le Battle of the year à Montpellier - Battle of the year

« C'est aujourd'hui surtout à Paris que le breakdance est véritablement reconnu, mais Montpellier est aussi très connue dans le domaine, confie Fanny Bouddavong, une Picarde de 21 ans qui représentera la France ce week-end au Battle of the year. Beaucoup de danseurs s'y retrouvent pour l'événement, c'est un peu un gros village du breakdance. On marche dans la rue, on croise des danseurs partout ! »

Des spectacles sur la Comédie

« Montpellier est une ville qui compte dans le monde du breakdance, elle est la ville du Battle of the year. C'est un événement majeur, qui réunit entre 10.000 et 14.000 personnes, venues du monde entier, et qui place forcément la ville sur la carte mondiale du breakdance, reprend Mounir, champion du monde douze fois de breakdance, membre du Vagabond Crew. Il y a aussi toute l'année de nombreux spectacles de rue, avec des artistes qui viennent de toute la France se produire, notamment, sur la place de la Comédie. Il y a aussi beaucoup de cours de danse. Il y a un énorme potentiel, mais on peut toujours faire mieux, c'est aux politiques de saisir cette opportunité. »

Du côté des collectivités, quelques projets ont déjà abouti. Depuis 2007, le Réseau hip-hop, soutenu par la région Occitanie, œuvre par exemple à l’accompagnement et à la professionnalisation des danseurs, mais aussi des rappeurs et des graffeurs. A Montpellier, la ville a transformé l'année dernière la Maison pour tous Louis-Feuillade, à la Mosson, en un véritable incubateur des pratiques urbaines.