VIDEO. Montpellier : Lez, Laissac, Plaza... Comment expliquer le succès fou des halles gourmandes ?

FOOD En quelques mois, trois nouvelles halles ont ouvert leurs portes et une autre a été renovée

Nicolas Bonzom

— 

Les Halles du Lez à Montpellier
Les Halles du Lez à Montpellier — N. Bonzom / Maxele Presse

En quelques mois, trois halles gourmandes sont sorties de terre à Montpellier, les halles du Lez, les nouvelles halles Laissac, et, en cette rentrée, les halles Plaza, aux Grisettes. Quant aux halles Castellane, elles ont été rénovées de fond en comble par la ville, s’offrant désormais un faux ciel bleu plus vrai que nature au plafond. Ces marchés couverts, véritables « Boquerias », où l’on peut venir faire ses courses et grignoter sur un coin de table, font fureur. A Laissac comme au marché du Lez, ça ne désemplit pas.

« On remarque un véritable changement des usages », confie Alexandre Teissier, le créateur des halles du Lez, installées au marché du Lez, sur la route de la mer, où 80 % des étals proposent du food-court, un concept de restauration en plein boom partout dans le monde. « Tout le monde recherche des produits de meilleure qualité, du circuit court, du bio, dans son quartier. Les halles sont conviviales, tout le monde se mélange, des enfants, des personnes âgées, des étudiants, des touristes… »

« On peut encore manger à 15h »

« C’est un modèle de restauration qui plaît, ce n’est pas étonnant que ça connaisse un tel engouement, reprend Arnaud Manolino, de Fabricks, qui propose aux halles du Lez de la cuisine occitane sous forme de bricks. On peut y venir en famille, chacun va se servir où il a envie, et tout le monde se retrouve autour de la même table, on picore. Les tables sont assez proches, on aborde facilement les gens, on demande des conseils sur la nourriture… Et puis on peut manger sur des créneaux plus larges qu’un restaurant traditionnel. On peut encore manger à 15h, ce qui est beaucoup plus rare ailleurs. » « Il y a un petit côté bobo-décontracté qui plaît », confie Romain Salomone, qui propose des burgers, des tartes et des viandes au stand Frenchie by Alter Ego.

Créées par Aznar et Didier Delmas, respectivement président et maître d’œuvre du groupe Hélénis, les halles Plaza sont les dernières à avoir ouvert leurs portes, aux Grisettes. « Les produits frais, la convivialité, c’est ce qui séduit les clients, indique Jade Aznar, d’Hélénis. Ça apporte un véritable plus dans le quartier. C’est un lieu qui favorise l’échange, le partage. Et comme les commerçants se connaissent tous et s’entendent parfaitement, cela crée une atmosphère chaleureuse. » Face à un tel engouement, il n’est pas impossible que d’autres lieux du même type ouvrent leurs portes à Montpellier.