Montpellier : Ce pot de fleur composteur permet de nourrir une plante avec des déchets

ECOLO La jeune entreprise a réussi avec succès sa campagne de financement participatif

Nicolas Bonzom

— 

Le vase composteur des Transfarmers
Le vase composteur des Transfarmers — Les Transfarmers
  • L’entreprise montpelliéraine les Transfarmers a imaginé un vase composteur.
  • Cet objet dispose de deux compartiments qui communiquent entre eux : on jette ses déchets dans l’un, ce qui permet de nourrir la plante mise en terre dans l’autre.
  • Fabriqué en France, le vase des Transfarmers bénéficie d’un beau design, très épuré.

Pas facile d’être écolo dans un petit appartement. Pourtant, des solutions existent. Le pot de fleurs composteur des Transfarmers, par exemple. Imaginé à Montpellier par quatre copains, ce vase d’un nouveau genre permet de se mettre au compost sans grignoter trop d’espace. Les épluchures, les coquilles d’œufs ou le marc de café jetés dans l’une des cavités permettent de nourrir la fleur plantée dans l’autre.

Et le concept plaît : la jeune entreprise, hébergée par Sup Agro, a brillamment réussi au printemps sa campagne de financement participatif, en atteignant les 426 %. « Nous cherchions des solutions pour chez nous, pour valoriser nos déchets, quand nous avons eu cette drôle d’idée, raconte Louis Jamin, l’un des quatre entrepreneurs qui ont lancé ce pot de fleurs composteur. Sur le marché, les solutions n’étaient souvent pas vraiment adaptées au milieu urbain, pas très jolies ou pas très écolos. »

« On peut partir en vacances sans que la plante ne sèche »

Cet objet est composé de deux compartiments qui communiquent l’un avec l’autre, à travers une paroi perforée. L’usager jette dans l’un d’eux ses déchets de cuisine, que les vers de terre vont dévorer et transformer en compost, ce qui va permettre de nourrir la plante mise en terre dans le deuxième compartiment. Il suffit d’installer au début une petite colonie de lombrics (environ 250 g) pour être tranquille un bon moment.

« La plante ne nécessitera plus qu’un complément d’arrosage, reprend Louis Jamin. On peut, par exemple, partir en vacances sans soucis, sans qu’elle ne sèche. » Toutes les fleurs, plantes aromatiques, décoratives ou potagères sont adaptées, à condition de ne pas choisir des végétaux issus de milieux détrempés ou trop arides.

Le fonctionnement du vase composteur des Transfarmers
Le fonctionnement du vase composteur des Transfarmers - Les Transfarmers

Pour respecter à fond son engagement écolo, l’entreprise montpelliéraine a imaginé un objet en terre cuite, fabriqué dans l’Aube. Et pour changer des composteurs traditionnels, le vase des Transfarmers bénéficie d’un beau design, très épuré. La commercialisation doit débuter en novembre. Côté prix, il faut compter environ 200 euros.