Montpellier : Crous et bord de mer... Comment trouver un logement étudiant à la dernière minute

ETUDES « 20 Minutes » vous donne un coup de pouce pour dénicher les dernières offres

Nicolas Bonzom

— 

L'Espace Montpellier Logement dans le hall de la mairie à Montpellier
L'Espace Montpellier Logement dans le hall de la mairie à Montpellier — N. Bonzom / Maxele Presse

La rentrée étudiante approche, et la course au logement est de plus en plus délicate. Étudiants, vous n’avez pas encore déniché le studio de vos rêves ? 20 Minutes vous donne quelques conseils de dernière minute pour emménager rapidement à Montpellier.

D’abord, pensez à faire une demande auprès des services du Crous. Si à Montpellier, les cités et les résidences sont quasiment remplies à 100 %, il reste encore des places pour les étudiants en alternance, dans le bâtiment Sud Alternance, qui ouvre en cette rentrée au plan des Quatre Seigneurs. A Nîmes, il reste aussi quelques logements à décrocher. Mais, indique le Crous, cela vaut toujours la peine de faire une demande, tout au long de l’année, sur la plate-forme  trouverunlogement.lescrous.fr, car des chambres se libèrent régulièrement en fonction des départs et des désistements. Les boursiers restent prioritaires pour ces services.

Des appartements près de la mer

Si vous ne trouvez pas votre bonheur auprès du Crous, il faut se tourner vers le locatif privé. Pour les retardataires, pas de panique, il reste toujours des studios libres. Encore faut-il les dénicher. « A cette période de l’année, les logements les mieux situés sont évidemment tous pris, il faut donc se tourner vers des logements qui peuvent paraître plus éloignés, confie Stéphane Darmon, l’organisateur de l'Espace Montpellier Logement, qui propose d’accompagner les étudiants dans leurs recherches (lire ci dessous). On peut regarder, par exemple, les lignes de bus ou de tramway qui mènent à son lieu d’études, et rechercher des appartements disponibles sur le parcours. »

Autre astuce, jeter un œil aux communes du littoral. « Un étudiant qui fait sa rentrée à Richter, par exemple, peut parfaitement trouver un logement près de la mer, à Carnon ou à Pérols, reprend Stéphane Darmon. Les touristes viennent de partir, et on trouve des studios vides ou meublés qui sont 25 % moins cher qu’à Montpellier. » Des appartements au soleil qu’il faudra quitter avant le début de la saison estivale, en juin.

Il y a enfin la possibilité d’intégrer de nouvelles résidences, qui n’étaient pas ouvertes à la location, quand les étudiants se sont rués au printemps sur les premières annonces. L’envolée, par exemple, à Castelnau-le-Lez, ouvre ses portes en cette rentrée.

L’Espace Montpellier Logement, organisé par la ville de Montpellier et l’agence Etincelle, est ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30, dans le hall de l’hôtel de ville, jusqu'au 13 septembre. Ce lieu gratuit propose aux étudiants des annonces, des conseils avec des professionnels et des coups de pouce dans toutes leurs démarches.