Montpellier: Une élue handicapée se fait voler son fauteuil roulant électrique

EFFRACTION Gabrielle Henry, conseillère départementale de l’Hérault, a fait part de son désarroi sur sa page Facebook, suite au vol de son fauteuil roulant électrique

C.R.

— 

L'hôtel de police de Montpellier en avril 2019
L'hôtel de police de Montpellier en avril 2019 — SYLVAIN THOMAS / AFP

« Réveil groggy, mon garage a été forcé cette nuit, des imbéciles ont volé mon fauteuil roulant électrique tout neuf. C’est une catastrophe ». Voilà le message qu’a publié Gabrielle Henry, conseillère départementale socialiste élue dans le canton Montpellier 2 et vice-présidente chargée de la Solidarité handicap, sur sa page Facebook.

En plus de son fauteuil, la vice-présidente du conseil départemental de l’Hérault s’est également fait voler deux chargeurs, indispensables pour qu’il fonctionne au quotidien. Il y a quelques jours, elle s’est donc retrouvée victime d’un gang organisé, selon les informations de Métropolitain.

Un trafic de fauteuils roulants électriques existerait dans la région de Montpellier

Depuis plusieurs semaines, les vols de fauteuils roulants se font de plus en plus fréquents. Le 11 juillet dernier, c’est un enfant de 12 ans qui avait perdu son fauteuil dans le département des Pyrénées-Orientales. D’après l’élue, un trafic de fauteuils roulants électriques existerait dans la région de Montpellier.

Nos confrères rapportent enfin que ces fauteuils roulants électriques seraient expédiés dans certains pays du Maghreb, notamment à cause de leur valeur pécuniaire. Une enquête est en cours à la sûreté départementale de l’Hérault afin de faire la lumière sur les circonstances de cette affaire.