VIDEO. Montpellier : A la découverte des Halles du Lez, la «Boqueria» héraultaise

BONNE BOUFFE Le lieu est ouvert 7 jours sur 7 et de 10h à minuit au Marché du Lez

Nicolas Bonzom

— 

Les Halles du Lez à Montpellier
Les Halles du Lez à Montpellier — N. Bonzom / Maxele Presse

Avec cette foule des grands jours et de (très) rares tables vides, il y avait comme un air de « Boqueria », mercredi, pour la première soirée des Halles du Lez, à Montpellier.

Ce premier « food court » héraultais, sorti de terre là où d’anciennes discothèques sont parties en fumée, propose aux amateurs de bonne bouffe de venir déguster des produits de qualité, boire un verre, faire son marché, ou faire une partie de baby-foot. Dans une atmosphère bohème, que seul le marché du Lez avait réussi à créer à Montpellier.

« C’est la grosse tendance du moment »

« Il y a des tas d’étals, on peut tout partager, toutes les cuisines du monde, déjeuner tous ensemble au milieu, confie Camille Cattan, la Montpelliéraine qui a imaginé le concept. On a besoin de lieux comme celui-là où l’on se retrouve. » Avec une primeur aux commerçants et producteurs de la région, favorisant le circuit court.

Les halles proposent 30 corners de restauration, huit bars et trois restaurants, dont une déclinaison de l’Alter Ego, l’établissement du rugbyman Benoît Paillaugue, et Manita, un restaurant entre Camargue et Amérique du Sud, ouvert par les Pourcel. « Les Halles du Lez étaient très attendues, un marché où l’on peut aussi manger, on en voit fleurir un peu partout, c’est la grosse tendance », confie Jacques Pourcel, qui propose au menu des ceviches, des guacamoles ou des brochettes grillées. Les Halles du Lez sont ouvertes 7 jours sur 7, de 10h à minuit. A l’étage, un rooftop ouvrira en novembre.