Montpellier: Nos cinq conseils pour réussir son festival des fanfares

SORTIES Le festival des fanfares a lieu samedi, dans les quartiers Beaux-Arts et Boutonnet à Montpellier

Nicolas Bonzom

— 

La fanfare des Kadors est l'une des fanfares organisatrices du festival à Montpellier
La fanfare des Kadors est l'une des fanfares organisatrices du festival à Montpellier — Fanfare des Kadors

Le festival des fanfares a chaque année un avant-goût d’été à Montpellier (Hérault). On sort le short et les tongs, et on déguste (avec modération) les premiers verres de muscat du coin. Mais une telle fête, ça se prépare. Pour réussir cette 24e édition de l’événement, qui se déroule samedi (19h-1h) dans les quartiers Beaux-Arts et Boutonnet, 20 Minutes a cinq conseils pour vous.

Se mettre en jambe la veille

Cette année encore, les fanfares useront leurs cuivres dès ce vendredi (de 19h à minuit) dans sept quartiers de Montpellier (Méditerranée, Candolle, Arceaux, Laissac, Sainte-Anne, Celleneuve, et au Parc Tastavin), ainsi qu’à Clapiers. Un petit amuse-bouche avant la grosse fiesta du lendemain. « Le vendredi, c’est notamment idéal pour les familles, on se retrouve avec des ambiances où il y a deux ou trois fanfares », confie Guillaume Marcenac, membre de la fanfare des Kadors, qui coorganise l’événement, et président du festival.

Faire quelques affaires

Samedi matin, des vide-greniers sont au programme sur les lieux du festival, histoire de faire quelques emplettes à bon prix avant d’aller guincher le soir. De 7h à 13h, rendez-vous sur l’esplanade de la musique, et de 8h à 12h, sur le faubourg Boutonnet. Et il n’est pas impossible que les fanfares qui se lèvent tôt viennent animer ces deux marchés aux puces.

Préparer son gobelet réutilisable

L’événement ne délivre plus de gobelets en plastique jetables dans ses buvettes, des verres en plastique dur que les habitués des festivals connaissent bien. Cependant, il est tout à fait possible de venir avec vos propres contenants. « L’idée, c’est de mettre un peu moins de plastique en circulation », note Guillaume Marcenac. Mais rien de sert de tenter de gruger : on ne vous rendra pas de consigne avec un verre glané dans vos placards.

Venir (absolument) en tramway

Débarquer au festival en voiture est une très mauvaise idée. Les quartiers Beaux-Arts et Boutonnet sont bouclés et en grande partie piétonnisés, s’y garer est mission impossible. Venir en tramway est beaucoup plus pratique, et sage, s’il arrivait que vous buviez un verre de muscat de trop. Plusieurs stations permettent d’accéder rapidement aux lieux de la fête : Boutonnet, Place Albert-1er, Louis-Blanc ou Corum sur la ligne 1 et Beaux-Arts sur la ligne 2.

Dix-huit fanfares seront de la fête ce week-end à Montpellier
Dix-huit fanfares seront de la fête ce week-end à Montpellier - Fanfare des Kadors

Flâner selon vos envies… ou tout checker à l’avance

Dix-huit fanfares participeront à la fiesta cette année sur les sept scènes, dont douze joueront à Montpellier pour la première fois. Certaines arrivent des quatre coins de la France, mais aussi des Etats-Unis, d’Espagne et du Chili. Pour prendre part à la fête, il y a deux écoles : flâner selon ses envies, avec ou sans le plan des quartiers, ou préparer à fond son parcours. « Je recommande de venir à la présentation des fanfares, samedi de 15h à 17h30 sur la place Emile-Combes, reprend Guillaume Marcenac. Toutes les fanfares feront deux morceaux, on peut écouter les styles et faire un peu son marché et cocher sur le programme là où l’on veut passer le soir. »