Montpellier: Le nouveau restaurant gastronomique des frères Pourcel se dévoile (un peu)

CUISINE Le nouveau Jardin des sens ouvrira avant la fin de l’année dans l’hôtel Richer de Belleval

Nicolas Bonzom
— 
Les frères Pourcel
Les frères Pourcel — Jacques et Laurent Pourcel / Mad
  • Les frères Pourcel ouvriront leur nouveau Jardin des sens avant la fin de l’année.
  • L’hôtel Richer de Belleval accueillera un restaurant mais également un hôtel de luxe.
  • Le groupe Hélénis, qui a investi 12 millions d’euros dans le projet, souhaite aussi en faire un lieu d’art, avec des expositions régulières d’art contemporain.

On en sait un peu plus sur le nouvel écrin des frères Pourcel. Les jumeaux cuisiniers s’installeront en décembre prochain dans leur nouveau restaurant, le Jardin des sens, dans l’hôtel Richer-de-Belleval, place de la Canourgue, à Montpellier.

Ce bâtiment de la deuxième moitié du XVIIe siècle, qui a accueilli la mairie de 1816 à 1975, puis le tribunal des Prud’hommes jusqu’en 2019, accueillera un hôtel haut de gamme ainsi que divers lieux pour se restaurer. Une terrasse intérieure, extérieure et un bar seront notamment à la disposition des clients avant la fin de l’année.

L'hôtel Richer de Belleval.
L'hôtel Richer de Belleval. - Nicolas Bonzom / Maxele Presse

« C’est l’aboutissement de notre carrière »

« Le restaurant gastronomique sera ouvert cinq soirs et deux midis, et le bistrot 7 jours sur 7, pour que l’établissement ne soit pas seulement réservé à une clientèle fortunée, mais ouvert à tous, confie Jacques Pourcel, dont le groupe s’est associé à la société Hélénis pour donner naissance à ce projet. Nous avons beaucoup d’ambition avec cet établissement, nous souhaitons en faire l’un des meilleurs du Sud, de France et d’Europe. C’est l’aboutissement de notre carrière. On nous parle beaucoup d’étoiles. Nous allons nous positionner sur de la qualité, comme nous l’avons toujours fait. On est là pour se faire plaisir, pour continuer notre histoire. [Le guide] Michelin fera son travail. »

Laurent Pourcel (au milieu), entouré de ses anciens chefs, dont Joris, ex-candidat de
Laurent Pourcel (au milieu), entouré de ses anciens chefs, dont Joris, ex-candidat de - N. Bonzom / Maxele Presse

Soixante-dix personnes travailleront à terme dans ce nouvel établissement, dont une partie sera rapatriée du Terminal, le restaurant bistronomique des frères Pourcel situé près du marché du Lez, et une quarantaine sont en cours de recrutement.

Un lieu d’art

La société Hélénis, qui a investi 12 millions d’euros dans le projet, souhaite aussi faire du bâtiment un lieu d’art. Des expositions temporaires d’art contemporain s’y dérouleront plusieurs fois par an. Des œuvres, imaginées spécialement pour le bâtiment, y trouveront leur place de façon pérenne. Les pièces les plus prestigieuses de l’hôtel seront également ouvertes au public lors des Journées du patrimoine.

En parallèle, la ville de Montpellier va mener des aménagements pour remettre la place de la Canourgue en valeur. Le chantier va consister à remettre en place les pierres naturelles d’origine, des pavés de basalte et des galets de rivière, qui jonchaient le site. La pelouse sera étendue, et la fontaine des Licornes nettoyée et remise en eau.