VIDEO. Montpellier: Le Festival international des sports extrêmes dévoile son premier jeu vidéo, «Fise Legends»

JEUX VIDEO Le titre a été développé par des élèves de l’école E-Art Sup, à Montpellier

Nicolas Bonzom

— 

Le jeu Fise Legends
Le jeu Fise Legends — Fise Legends
  • « Fise Legends » est le premier jeu vidéo tiré de l’univers du Fise.
  • Le titre a été développé par des élèves de l’école E-Art Sup, à Montpellier.
  • Le joueur est lancé sur un parcours, et doit réaliser le maximum de « flips ».

Si le Festival international des sports extrêmes (Fise) a sillonné le monde depuis sa création à Montpellier en 1997, jamais l’industrie vidéoludique ne s’était étonnamment penchée sur son succès. C’est désormais chose faite : « Fise Legends », le tout premier jeu vidéo tiré de l’univers du Fise Xperience Series, la tournée française de l’événement, doit sortir dans les prochains jours sur mobile, pour Android puis IPhone.

Le projet est né d’une Game Jam, un week-end de développement intensif où les élèves n’ont pas beaucoup dormi, organisée à Montpellier par la section Jeux vidéo de l'école E-Art Sup. « L’un des concepts proposés nous a particulièrement séduits, car c’était celui qui était le plus en accord avec l’esprit de la tournée », confie Aviva Kerchenbaum, la directrice artistique du Fise Xperience Series.

« L’objectif est de réaliser le plus de figures possible »

Ce titre, que 20 Minutes a pu tester, est particulièrement efficace et ultra addictif. Les développeurs ont fait le choix de créer un « runner », un genre très populaire sur mobile, où le personnage se déplace tout seul. Le joueur est lancé à pleine vitesse sur un parcours, et doit réaliser un maximum de « flips », ces loopings dans les airs qui font le bonheur des amateurs de sports extrêmes.

Le jeu Fise Legends
Le jeu Fise Legends - Fise Legends

« L’objectif est de réaliser le plus de figures possible, afin d’accumuler des points, pour tenter de rentrer dans la légende du Fise Xperience Series, explique Thibault Blanché, l’un des concepteurs du jeu, élève en deuxième année à E-Art Sup. C’est un titre vraiment accessible à tous. Il y a quatre personnages, et deux disciplines disponibles, le BMX et le skate. Et on peut visiter les six villes de la tournée : Le Havre, Reims, Besançon, Monteux, Canet-en-Roussillon et Anglet. »

« Les étudiants ne se contentent pas d’imaginer des choses qui vont dormir dans leurs ordinateurs »

Comme le Fise, fondé par Hervé André-Benoît alors qu’il était étudiant à Sup de Co, ce projet a aujourd’hui dépassé les barrières de l’école. « Ce qui est intéressant, c’est que ce projet va être visible à l’extérieur, se réjouit le dessinateur Gaston, le directeur d’E-Art Sup. Les étudiants ne se contentent pas d’imaginer des choses qui vont dormir dans leurs ordinateurs, mais se confrontent au public. Ça change tout. Il faut que ce soit impeccable. Ils ont travaillé sur le jeu comme des professionnels. »

Les élèves qui ont mis au monde l’application, bientôt téléchargeable gratuitement, vont partir en tournée avec le Fise pour la présenter aux amoureux des sports extrêmes.