Les halles Castellane, à Montpellier
Les halles Castellane, à Montpellier — N. Bonzom / Maxele Presse

COMMERCES

Montpellier: Après le lifting des halles Laissac, découvrez le futur visage des halles Castellane

La ville va entreprendre une rénovation de ce marché couvert du centre-ville

  • La ville de Montpellier entreprend des travaux de rénovation des halles Castellane.
  • L’affreux faux plafond va être refait, remplacé par un ciel bleu.
  • Les abords vont être repensés, et une véritable entrée va être aménagée.

Montpellier bichonne ses halles. Après les halles Laissac, qui ont été reconstruites, les halles des Quatre saisons, dont la toiture et le sol ont été refaits, et les halles Jacques-Coeur qui ont eu droit à un petit lifting, c’est au tour des halles Castellane de bénéficier d’une rénovation. Les travaux entrepris par la ville devraient donner à ce marché couvert, centre névralgique de l’Ecusson, un petit côté Boqueria.

« Il y en avait vraiment besoin, le sol, le carrelage, les murs ont besoin d’être refaits, confie Delphine Tobarra, fromagère aux halles Castellane et présidente de l’association des commerçants. Et puis, le plafond. Il y a un véritable manque de luminosité. »

Un ciel bleu comme plafond

La refonte totale du plafond est justement au coeur du projet, qui a été adopté par les commerçants à l’occasion de plusieurs réunions en mairie. Des toiles tendues rétroéclairées, avec un motif de ciel bleu, remplaceront les affreux faux plafonds. « L’idée est de donner l’impression d’être dans un marché à ciel ouvert », confie le maire, Philippe Saurel (divers gauche). « C’était sombre, on avait l’impression que c’était bas de plafond, note Christine Bridon, l’architecte qui a imaginé ce ciel de Méditerranée. Cela va diffuser une lumière chaleureuse dans les halles. » Comme un lampadaire halogène, cet éclairage pourra être modulé, afin de l’adapter à la météo extérieure.

La ville veut également redonner aux halles Castellane, réhabilitées en 2001, une entrée comme il se doit. Du côté de la rue Saint-Guilhem, l’accès sera dégagé. Des racks à vélo vont être installés, et les scooters devront se garer du côté de la préfecture. En attendant de les chasser de la voie publique. « A terme, je souhaite que les deux-roues motorisés stationnent dans les parkings en sous-sol », indique le maire, qui rappelle que le centre de Montpellier a été désigné pour devenir une ZFE, une zone à faible émission.

Les halles fermeront un mois cet été

Les peintures seront également rafraîchies, des arbres seront plantés aux abords du marché couvert et un nouveau local à poubelles et un nouveau sanitaire seront installés.

Les travaux, actés par les Bâtiments de France et la Direction régionale des affaires culturelles, débuteront en juillet. Les halles fermeront du 28 juillet au 30 août, dans le cadre du chantier, et rouvriront flambant neuves à la rentrée.