Montpellier : Des droïdes vont bientôt livrer les habitants et les commerçants du centre-ville

FUTUR La ville a été choisie pour expérimentation un nouveau moyen de livraison de marchandises

Nicolas Bonzom

— 

La place de la Comédie à Montpellier.
La place de la Comédie à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

Montpellier(Hérault) fait un pas de plus vers le futur. La capitale languedocienne a été choisie avec douze autres territoires en France par le ministère des Transports pour expérimenter les véhicules routiers autonomes. Montpellier sera la seule métropole à tester de nouveaux moyens pour livrer des marchandises.

Ainsi, pendant trois ans, de petits droïdes livreront des colis transportés par la Poste à des particuliers, ainsi que des produits frais à des commerçants, dans l’Ecusson et à Antigone. S’ils se déplacent seuls, ces robots livreurs seront systématiquement accompagnés par une personne dans le cadre de l’expérimentation.

L’un des droïdes qui sera testé à Montpellier.

100 % électriques

Ce test permettra « d’évaluer l’intérêt et les impacts d’une logistique urbaine automatisée et de mesurer l’intérêt sociétal et économique, et l’acceptabilité par les populations de l’utilisation de tels droïdes de logistique », note la métropole de Montpellier, qui a fait appel à la start-up Twinswheel, qui fabrique des droïdes, pour mener à bien le projet.

Les robots testés peuvent porter pour les plus petits des charges jusqu’à 40 kg et pour les plus gros jusqu’à 500 kg. Entièrement électriques, ils grimpent jusqu’à 6 km/h dans les environnements encombrés et 12,5 km/h dans les lieux dégagés.