Montpellier : Comment se perfectionner à la programmation et se faire (peut-être) embaucher

NUMERIQUE CodinGame a mis en place une plate-forme où les développeurs en herbe se perfectionnent au codage, et se feront peut-être recruter par Nintendo ou Ubisoft

Nicolas Bonzom

— 

Un exemple de mini-jeu qui permet d'apprendre le codage en ligne.
Un exemple de mini-jeu qui permet d'apprendre le codage en ligne. — CodinGame
  • CodinGame, entreprise montpelliéraine a créé une plate-forme qui propose aux apprentis développeurs de se perfectionner gratuitement à la programmation, à travers des mini-jeux en ligne.
  • Plus d’1,4 million de personnes apprennent avec CodinGame dans 175 pays.
  • Ceux qui sortent du lot sont susceptibles d’être repérés par des entreprises.

Et si votre reconversion professionnelle n’était qu’une simple histoire de code ? L’entreprise CodinGame, véritable pépite de l’écosystème numérique de Montpellier, a créé en 2014 une plate-forme qui propose aux apprentis développeurs du monde entier de se perfectionner gratuitement à la programmation, à travers des mini-jeux en ligne.

La start-up, leader dans son domaine, a fédéré une immense communauté autour de son concept : moins de cinq ans après le lancement du site, plus d’1,4 million de personnes apprennent à maîtriser le codage avec CodinGame dans 175 pays dans le monde.

Travailler pour Nintendo ou Electronic Arts

« Il y a un système de niveaux, la difficulté est graduelle, c’est super motivant, confie Aude Barral, la fondatrice de l’entreprise montpelliéraine. Cependant, ce n’est pas une plate-forme pour apprendre la programmation à partir de zéro. Nous avons un public qui a déjà quelques bases, et qui a envie d’apprendre chaque jour de nouvelles choses. Nous avons des collégiens, des étudiants, ou des développeurs déjà en poste. »

Cerise sur le gâteau, ou plutôt pixel sur la console, ceux qui sortent du lot sont susceptibles d’être repérés. La société montpelliéraine travaille en effet avec des mastodontes du jeu vidéo, comme Nintendo, Ubisoft ou Electronic Arts, ou de grandes entreprises, comme la Société Générale, qui s’invitent sur la plate-forme pour embaucher leurs développeurs.

Un mini-jeu issu de la plate-forme CodinGame
Un mini-jeu issu de la plate-forme CodinGame - CodinGame

Un énorme besoin en main-d’œuvre

« De l’évaluation des compétences au recrutement, nous permettons à nos clients d’identifier des talents au sein même de notre communauté », reprend Aude Barral, qui a créé Codingame avec ses deux associés, Frédéric Desmoulins et Nicolas Antoniazzi. A l’image des applications de rencontres, un système de « matching » permet de mettre en relation les champions du codage, qui n’auraient peut-être pas été repérés avec un simple CV, et les entreprises qui cherchent de nouveaux collaborateurs.

Et le secteur de la programmation, qui fait face à une véritable pénurie de talents, embauche beaucoup. Et en CDI, bien souvent. Ainsi, dans son enquête sur les besoins en main-d’œuvre 2019, le Pôle Emploi estime que les métiers de l’informatique sont à la cinquième place des métiers les plus recherchés en France, avec plus de 46.000 projets d’embauches cette année. Dont un bon paquet de développeurs. « Et ça ne dépend vraiment pas du parcours académique », assure la fondatrice de CodinGame.