Des studios de tournage seront implantés sur le site.
Des studios de tournage seront implantés sur le site. — Campus Créatif ESMA

PROJET

Montpellier : Studios, formation... Le Campus créatif se dévoile sur l'ancien terrain militaire de l'EAI

Autour de l'Esma, c'est un véritable quartier qui va sortir de terre à deux pas du centre-ville

  • A Montpellier, l’ancien site militaire de l’EAI accueillera le Campus créatif.
  • En 2020, 1.400 jeunes se formeront aux métiers du cinéma et des effets spéciaux.
  • Le site accueillera aussi de nombreux équipements, et un véritable quartier.

A Montpellier(Hérault),​ sur l’ancien site militaire de l’EAI, le chantier du Campus créatif a débuté. Au cœur de ce futur complexe consacré à l’art et au numérique déménagera l'Esma, l'Ecole supérieure des métiers artistiques, qui figure parmi les meilleurs centres de formation dans le domaine. Ces dernières années, rares sont les blockbusters qui sortent dans les salles obscures sans un ancien étudiant au générique.

À la rentrée 2020, 1.400 jeunes se formeront ici aux métiers du cinéma et des effets spéciaux. « Mais ce n’est pas simplement l’Esma qui vient s’installer ici, confie Karim Khenissi, le directeur de l’école, qui a investi 37 millions d’euros dans cette cité créative. Un véritable écosystème va se mettre en place. Un terreau qui permettra aux entreprises des industries culturelles et créatives de grandir, de partager des équipements dont elles ont besoin, mais qu’elles ne peuvent pas avoir de façon permanente. »

Un city stade sera créé sur le toit d'un bâtiment, sur le campus créatif.
Un city stade sera créé sur le toit d'un bâtiment, sur le campus créatif. - Campus Créatif ESMA
Une salle de projection est prévue sur le campus créatif.
Une salle de projection est prévue sur le campus créatif. - Campus créatif ESMA

Un véritable quartier

Le site accueillera 600 m2 de plateaux de tournage et quatre studios de son à la disposition des étudiants et des entreprises, une salle de cinéma de 450 places, un incubateur de jeunes pousses, une salle de sport et un city stade sur le toit d’un bâtiment. Avec l’Esma, trois autres écoles s’installeront sur le campus : une antenne de l’école de cinéma Cinécréatis, la section Jeux vidéo de l’Etpa et l’école d’arts appliqués Ipesaa. Deux prestigieux studios d’animation envisagent d’y installer aussi leurs talents.

L’ancien EAI ne sera pas qu’un campus, mais un véritable quartier. Un parking souterrain, des logements, une école calendreta pour l’apprentissage de l’occitan, des locaux associatifs, des restaurants et des commerces sortiront aussi de terre. A terme, 6.000 à 7.000 Montpelliérains vivront ici. « La ligne 5 du tramway passera au centre de la place d’Armes, il y aura un arrêt devant la porte de l’Esma », note Philippe Saurel (divers gauche), le président de la métropole, qui promet aussi de mettre le paquet sur le vélo.