Montpellier: Bières ou boissons chaudes... Au Colock Café, on paie à l'heure, pas à la conso

SORTIES On peut aussi jouer à des jeux vidéo cultes, faire une partie de fléchettes ou bosser

Nicolas Bonzom

— 

Jean-Baptiste et Florian ont ouvert le Colock Café à Montpellier.
Jean-Baptiste et Florian ont ouvert le Colock Café à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Au Colock Café, ici, on ne paie pas à la consommation, mais on paie à l’heure.
  • Dans ce bar à la déco chic et zen, ces deux jeunes entrepreneurs ont notamment installé un jeu de fléchettes, une dizaine de jeux de société, et une télé avec une Playstation 2, une Gamecube et une ludothèque garnie de titres pour jouer à plusieurs.
  • Un véritable espace de rencontres, promettent les deux entrepreneurs.

Au Colock Café, c’est à peine si l’on voit le temps passer. Dans ce bar de la rue de l’Université, à Montpellier, on vient papoter, bosser, boire un café ou une bière, manger un morceau ou faire un « Puissance 4 » ou un « Mario Kart ».

La différence, c’est qu’ici, on ne paie pas à la consommation, mais on paie à l’heure. Deux formules sont proposées par les patrons des lieux, Florian et Jean-Baptiste : une formule « soft », qui permet pour 4,50 euros de l’heure de profiter de boissons chaudes, de jus de fruit et de sirops à volonté, et une formule « moins soft », avec des pressions​ ou des canons de blancs, de rosé ou de rouge à l’envie, pour 7 euros de l’heure. Dans la limite de six verres alcoolisées chaque heure. Et avec modération.

Fléchettes, jeux vidéo et platine vinyle

« J’en avais marre de sortir 25 fois ma carte bancaire pour payer en soirée », note Florian, qui, comme son camarade, est diplômée de management en restauration. Le café propose aussi un buffet de grignotage, ainsi que des croque-monsieur et des hot dogs, moyennement un petit supplément de 2 à 3 euros par sandwich.

Et entre deux blondes ou deux cafés, on n’a pas le temps de s’ennuyer chez Florian et Jean-Baptiste. Dans ce bar à la déco chic et zen, ces deux jeunes entrepreneurs ont notamment installé un jeu de fléchettes, une dizaine de jeux de société, et une télé avec une Playstation 2, une Gamecube et une ludothèque garnie de titres pour jouer à plusieurs. Et une platine vinyle, qui invite chacun à apporter ses disques favoris.

A l'étage du Colock Café, ambiance coworking.
A l'étage du Colock Café, ambiance coworking. - N. Bonzom / Maxele Presse
Au Colock Café, on peut aussi jouer aux jeux vidéo.
Au Colock Café, on peut aussi jouer aux jeux vidéo. - N. Bonzom / Maxele Presse

« C’est l’ambiance que l’on avait décrite dans le business plan ! »

Un véritable espace de rencontres, promet Jean-Baptiste. « Les clients finissent par discuter, jouer entre eux, indique-t-il. On prend la gagne, on se balade dans le bar. C’était l’ambiance que l’on avait décrite dans le business plan, on a réussi à le créer véritablement ! » A l’étage, ambiance studieuse, avec des tables réservées pour ceux qui veulent travailler, prisées par les étudiants et les auto-entrepreneurs.

« Nous voulions accueillir les gens chez nous, comme à la maison », reprend Jean-Baptiste. « C’est un lieu qui nous ressemble vraiment », confirme Florian. Les cafetiers montpelliérains n’ont d’ailleurs pas hésité à afficher sur les murs de l’établissement quelques-unes de leurs idoles, de Jean-Reno à Zidane, en passant par les Daft Punk.

Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h. 25, rue de l’Université, à Montpellier.