Béziers : Amphithéâtre, parc d'attractions, aquarium... La métamorphose du domaine de Bayssan

CULTURE Un parc d’attractions sur le cinéma, un amphithéâtre en plein air ou un Pavillon des vins sont notamment en projet sur le site

Nicolas Bonzom

— 

Le domaine de Bayssan, à Béziers.
Le domaine de Bayssan, à Béziers. — cabinet K Architectures.
  • Le département de l’Hérault a de grandes ambitions pour le domaine de Bayssan, à Béziers, un parc arboré de 160 hectares.
  • Un amphithéâtre en plein air ou un Pavillon des vins sont en projet sur le site.
  • Un parc d’attractions sur le cinéma, un véritable « Futuroscope » héraultais, porté par des fonds privés, est aussi à l’étude.

Et si le domaine de Bayssan, à Béziers (Hérault), devenait l’une des destinations les plus prisées du sud de la France ? Le département de l’Hérault a en effet de grandes ambitions pour ce parc arboré de 160 hectares, à proximité de la sortie Béziers-Ouest de l’A9, qui accueillait jusqu’ici bon nombre de spectacles et de festivals.

La collectivité a notamment lancé la construction d’un nouveau théâtre de 500 places, qui sera inauguré à la fin de l’année, et d’un amphithéâtre en plein air de 1.000 places, qui sera prêt en 2020. Le domaine héraultais accueillera également dans quelques années des Jardins de Méditerranée, sur une vingtaine d’hectares, un parcours sportif, une grande géode consacrée à des expositions et un nouvel aquarium.

Un « Futuroscope » héraultais

« Un Pavillon des vins de l’Hérault verra également le jour sur le domaine, où tous les vins du département seront exposés, indique Kléber Mesquida (PS), le président du département de l’Hérault. Des animations avec les vignerons seront organisées, et sera mis en place un parcours, sous forme de labyrinthe, à la découverte des cépages. »

Mais le gros morceau, c'est le parc d'attraction sur le cinéma, qui est en projet sur le domaine de Bayssan. Ce véritable « Futuroscope » héraultais, porté par des fonds privés, représente 1,5 milliard d’investissement, 5.000 emplois, et environ 2 millions de visiteurs chaque année après deux ou trois d’exploitation, selon les estimations communiquées par Kléber Mesquida. Sur une centaine d’hectares, ce nouveau parc accueillera des attractions, un musée, des hôtels, mais aussi des studios.

L’un des concepteurs du parc Harry Potter à Londres est sur le coup, un partenariat avec la Paramount a été signé, et des licences sont en cours de négociations, indique l’élu.