L'un des bébés de Chloé, qui a lancé un appel pour que l'on vienne câliner ses jumeaux, avec une bénévole.
L'un des bébés de Chloé, qui a lancé un appel pour que l'on vienne câliner ses jumeaux, avec une bénévole. — Chloé B.

BEBES

VIDEO. Montpellier: Une maman cherche des bénévoles pour câliner ses bébés malades, son annonce cartonne

Elle a reçu des tas de messages. Aujourd’hui, toute la famille est rentrée à la maison, et les bébés sont en convalescence

  • Cette maman, dont les jumeaux, une fille et un garçon, ont été hospitalisés à Montpellier pour une bronchiolite, a posté il y a quelques jours une annonce, sur Facebook, où elle cherchait des volontaires pour câliner ses petits derniers.
  • Avec une famille éparpillée entre le Québec et l’Espagne, et un époux au travail et qui s’occupe du plus grand, âgé de deux ans et demi, Chloé s’est retrouvée un peu toute seule pour s’occuper de ses deux enfants de trois mois à l’hôpital.
  • Une vingtaine de personnes se sont succédé pour s'occuper des jumeaux.

Elle pensait ne toucher « que quelques personnes », l’appel de Chloé a finalement fait le tour du Web. Cette maman, dont les jumeaux, une fille et un garçon, ont été hospitalisés à Montpellier (Hérault) pour une bronchiolite sévère, a posté il y a quelques jours une étonnante annonce, sur Facebook : la jeune femme cherchait des volontaires pour venir au CHU câliner ses petits derniers.

Avec une famille éparpillée entre le Québec et l’Espagne, et un époux au travail et qui s’occupe du plus grand, âgé de deux ans et demi, Chloé s’est retrouvée un peu toute seule pour s’occuper de ses deux enfants de trois mois à l’hôpital. « Un ami m’a suggéré de mettre l’annonce en "public", elle est devenue virale, j’ai reçu des tas de messages, plusieurs journalistes m'ont contacté, indique Chloé. Ça m’a beaucoup touchée, je continue à recevoir encore beaucoup de propositions de coups de pouce. »

L'un des bébés de Chloé, qui a lancé un appel pour que l'on vienne câliner ses jumeaux.
L'un des bébés de Chloé, qui a lancé un appel pour que l'on vienne câliner ses jumeaux. - Chloé B.

« Tout s’est passé à merveille »

Pendant six jours, une vingtaine de personnes se sont succédé pour prendre les jumeaux dans leurs bras. « Des amis d’amis », indique la maman, mais aussi des inconnus, qu’elle n’avait jamais rencontrés. « Ça n’a pas été facile au début, j’ai un peu pleuré. Surtout quand les deux bébés ont été séparés dans deux étages distincts de l'hôpital. J’ai dû faire confiance. Et tout s’est passé à merveille. »

Aujourd’hui, toute la petite famille est rentrée à la maison. Les jumeaux vont bien, ils sont en convalescence. Et Chloé en est persuadée, tous ces câlins ont fait du bien à ses enfants. « Ils étaient mal, ils pleuraient beaucoup, raconte la jeune femme. Dès qu’on les câlinait, la toux et la respiration s’amélioraient, même les battements cardiaques, on le voyait sur les machines. Je pense que ça a vraiment contribué à la guérison. » C’est d’ailleurs, confie-t-elle, une pratique courante au Québec, d’où elle est originaire.

La famille n’a aujourd’hui plus besoin de bénévoles, mais profite de cette médiatisation pour lancer un autre appel : elle cherche un appartement, un T5, voire un T4, « avec un petit extérieur », à Montpellier. « Le nôtre a des moisissures, ce n’est pas très bon pour les enfants », souligne Chloé.