Béziers: Un avocat, ancien bâtonnier, incarcéré dans une affaire d'escroquerie

JUSTICE L’ancien bâtonnier de Béziers a été placé en détention provisoire, ainsi que sa femme, tous deux soupçonnés dans une affaire d’escroquerie…

G.D. avec AFP

— 

Le palais de justice de Béziers.
Le palais de justice de Béziers. — Google Maps

Ils avaient été placés en garde à vue avant les fêtes. Un ancien bâtonnier de Béziers, dans l’Hérault, Jean-Christophe Guigues, a été incarcéré, ainsi que sa femme, après avoir été mis en examen dans une affaire d’escroquerie, a-t-on appris, ce mercredi, de source judiciaire, confirmant une information du Midi Libre.

Me Jean-Christophe Guigues, doyen de l’ordre des avocats de Béziers, a été placé en détention provisoire le 21 décembre, à Villeneuve-les-Maguelone, près de Montpellier, après deux jours de garde à vue. Son épouse, secrétaire comptable dans le cabinet de l’avocat, a été incarcérée à la prison pour femmes de Nîmes.

Des mouvements de fonds très suspects

La justice leur reproche des mouvements de fonds très suspects, notamment sur des comptes bancaires. Jean-Christophe Guigues a été mis en examen dans le cadre d’une enquête ouverte pour escroquerie, faux et usage de faux, abus de confiance, extorsion, exercice illégal de la profession de banquier et blanchiment d’argent.

« Je ne veux pas parler. C’est une affaire très grave et pour l’instant mes observations sont soumises aux seules juridictions », a indiqué Me Jean-Luc Forget du barreau de Toulouse, l’avocat de Me Guigues.

La confirmation de l’incarcération du couple juste avant les fêtes de fin d’année a été donnée par le parquet de Béziers, sans préciser les motifs exacts de la mise en examen.