«Gilets jaunes» dans l'Hérault: Les commerçants dénoncent une chute de leur chiffre d'affaires

MANIFESTATION Selon une enquête menée par la Chambre de commerce et d'industrie, une large majorité pointe du doigt une baisse de leur activité depuis le 17 novembre...

Nicolas Bonzom

— 

Un barrage filtrant de "gilets jaunes" (illustration).
Un barrage filtrant de "gilets jaunes" (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

Alors que s’ouvre un week-end de « Black Friday », les commerçants ont le moral à zéro dans l'Hérault. Le mouvement des « gilets jaunes », qui perturbe la circulation depuis le 17 novembre, aurait durement impacté leur activité, si l’on en croit une enquête menée auprès de 300 commerçants héraultais​ par la Chambre de commerce et d’industrie de Montpellier (CCI).

Selon l’organisme, les manifestations « ont entraîné un ralentissement de la fréquentation et du chiffre d’affaires chez 71 % des commerçants. Depuis le 17 novembre, par rapport à une période commerciale normale, la baisse moyenne de fréquentation est de 60 % et la baisse moyenne de chiffre d’affaires est de 55 % ».

Les plateformes alimentaires bloquées

Par exemple, pour les magasins Intersport de Balaruc, Lattes, Juvignac, Jacou, Saint-Aunès et Saint-Clément-de-Rivière, le propriétaire Patrick Hanot, élu à la CCI, annonce une « perte de 40 % de chiffre d’affaires » depuis le premier jour de la mobilisation.

Le blocage de plateformes logistiques alimentaires à Villeneuve-lès-Béziers ou Clermont-l’Hérault, qui livrent des commerces et des supermarchés du département, est aussi au cœur de la colère de la CCI. Ce jeudi, si le nombre de manifestants est en baisse, des « gilets jaunes » étaient encore sur les routes, notamment au rond-point de Près-d’Arènes.