Montpellier: La Comédie, l'esplanade et le Triangle vont avoir droit à un lifting en profondeur

URBANISME La ville et la métropole lancent un vaste projet de rénovation de ses places publiques…

Nicolas Bonzom
— 
La place de la Comédie à Montpellier.
La place de la Comédie à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Montpellier lance un grand projet de réhabilitation de ses places publiques.
  • Le projet devrait être ficelé fin 2019, avant le début des travaux.
  • La Comédie, l’esplanade et le Triangle sont au centre de cette refonte.

Le cœur de Montpellier s’apprête à subir un lifting géant. La ville et la métropole lancent un vaste projet de réhabilitation, pour redonner un coup de neuf à la Comédie, l’esplanade Charles-de-Gaulle et le Triangle, sans que l’on sache réellement ce qu’il va contenir. Trois équipes d’architectes et d’urbanistes seront présélectionnées dans les prochaines semaines, une seule sera désignée en 2019 pour dessiner les contours de cette refonte en profondeur du centre-ville, avant qu’un artiste n’y mette son grain de sel.

Ce projet, promet Philippe Saurel (divers gauche), le maire et président de la métropole, naîtra aussi d’une concertation avec les habitants, « de l’idée jusqu’à la réalisation ». Les Montpelliérains seront invités à donner leurs avis lors de réunions publiques durant l’élaboration des plans et le chantier, et en écrivant à la mairie, sur montpellier.fr.

« Cohérence et fluidité »

Avec ce projet, baptisé « Places à tous », l’élu souhaite plancher sur la nature des sols, la sécurité, la place de l’événementiel ou des moyens de transport, les livraisons, l’accès aux rues ou aux équipements culturels, la composition végétale ou la jonction des bars, des restaurants et des commerces. « Il faut qu’il y ait une cohérence et une fluidité. »

Au cœur de ce lifting, il y a la vieillissante place de la Comédie, repensée il y a quarante ans. « Il faut refaire la dalle, car elle est abîmée et glissante, reprend l’élu. Quand il pleut, nous déplorons un nombre incalculable de chutes. » Les immenses poteaux d’inspiration ferroviaire qui longent la place montpelliéraine pourraient aussi être supprimés.

« Repenser les sols de l’esplanade »

Du côté de l’esplanade, les fontaines pourraient être déplacées, car elles « cassent » l’espace public. « Il faudra aussi repenser les sols, qui sont en très mauvais état », indique Philippe Saurel. Le projet devrait aussi s’attacher à rompre l’insécurité qui règne sur le secteur, et la place des monuments aux morts sera redessinée.

A Montpellier, ce mardi 30 octobre, le soleil est de retour.
A Montpellier, ce mardi 30 octobre, le soleil est de retour. - N. Bonzom / Maxele Presse

Enfin, ville et métropole promettent de s’attaquer au Triangle, tombé en désuétude depuis de longues années. Le maire n’exclut pas, notamment, de construire de nouveaux logements dans le coin. Le projet global autour de la réhabilitation des places publiques devrait être prêt fin 2019, avec, à suivre, le lancement de ce vaste chantier.