Guadeloupe: Les six victimes de l'incendie meurtrier étaient originaires du Gard

OUTRE-MER D'après les premiers éléments de l'enquête, ces six touristes ont été pris au piège par la fumée causée par un barcecue mal éteint à l'entrée de leur maison de vacances...

20 Minutes avec AFP

— 

Un camion de pompiers (image d'illustration).
Un camion de pompiers (image d'illustration). — XAVIER VILA/SIPA

Une famille entière décimée. Les six touristes qui ont péri dans la nuit de mardi à mercredi dans l’incendie de leur maison de vacances à Saint-François, en Guadeloupe, étaient membres d’une même famille, originaire du Gard.

Il s’agit de deux sœurs, de 39 et 40 ans, de leurs maris de 48 et 58 ans, et de leurs enfants de 16 et 12 ans, qui étaient originaires de Calvisson, dans le Gard. L’un des deux couples dirigeait un camping dans la commune. L’épouse, âgée de 39 ans, était également présidente de l’association des artisans et des commerçants de la commune, dans laquelle elle était engagée depuis une dizaine d’années, a précisé à l’AFP l’ancienne présidente de l’association. Elle devait être réélue à la tête de l’association lors d’une assemblée générale mardi.

Un barbecue mal éteint

Sa sœur, âgée de 40 ans, travaillait, quant à elle, dans une entreprise gardoise. Le parquet de Point-à-Pitre privilégie la thèse d’un accident, a indiqué Michaël Ohayon, procureur de la République adjoint à Pointe-à-Pitre, mercredi, lors d’une conférence de presse. « Les constatations du médecin légiste de l’institut médico légal de Pointe-à-Pitre ont mis en évidence des décès causés, selon toute probabilité, par une asphyxie », a annoncé le magistrat, qui a confirmé l’évacuation des corps vers l’établissement en vue d’une autopsie d’ici vendredi.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le départ du feu a eu lieu sur la terrasse de l’appartement, à l’entrée, dans un espace protégé par une grille que les pompiers ont trouvée fermée à leur arrivée. C’est un barbecue à charbon que la famille avait utilisé la veille au soir qui, mal éteint, serait la source de l’incendie, selon les enquêteurs. C’est la fumée, très abondante, qui a piégé à l’intérieur de l’appartement les deux couples et leurs enfants.