Montpellier: L’université se classe sur la plus haute marche du podium mondial en écologie

RECHERCHE L’université de Montpellier est première au monde pour ses recherches sur l’écologie selon le classement de Shanghai dévoilé mardi…

B.C.

— 

Un amphithéâtre de l'université de Montpellier.
Un amphithéâtre de l'université de Montpellier. — Université de Montpellier

Devant Berkeley ou Cambridge. L'université de Montpellier vient de décrocher une étoile en arrivant première au très couru classement de Shangai pour ses recherches en écologie. Elle devance de dix points la très prestigieuse université britannique d’Oxford

Rendu public mardi, il est la référence du monde universitaire et classe les établissements selon plusieurs critères, qui vont de la qualité des anciens élèves et des professeurs au nombre de chercheurs cités dans leur discipline.

Ce classement désignant les 500 meilleures universités chaque année dans 52 secteurs de recherche.

En 2018, l’université de Montpellier s’est aussi hissée à la première place française du classement Reuters, un palmarès de l’innovation.

« Cet excellent classement confirme la reconnaissance de la qualité de la recherche de l’Université de Montpellier. Cette première place mondiale vient conforter notre attractivité et notre lisibilité sur les thématiques de Muse autour des sciences du vivant et de l’environnement », a estimé dans un communiqué le président de l’université, Philippe Augé.