Montpellier: Un «frigo solidaire» en libre-service pour ceux qui sont dans le besoin

SOLIDARITE Le réfrigérateur est installé rue du Bras-de fer, devant l’épicerie Le marché local…

Nicolas Bonzom

— 

Le frigo solidaire de Montpellier.
Le frigo solidaire de Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • Montpellier accueille un « frigo solidaire » pour ceux qui sont dans le besoin.
  • Le réfrigérateur est installé rue du Bras de fer, devant l’épicerie Le marché local.
  • Légumes, fruits, pain, œufs, conserves… On peut presque tout y mettre.

Rue du Bras de fer, à Montpellier, Dorian Oulaidi vend du vin, du miel, de la charcuterie, de la viande, des produits laitiers ou des pâtes. Dans son épicerie, le Marché local, il ne propose que des produits dénichés à moins de 150 km de là, et sans jamais négocier les prix avec les producteurs. « J’ai travaillé cinq ans dans la grande distribution, mais cela ne correspondait pas à mes valeurs, confie le jeune épicier. Vendre des produits qui viennent de très loin, pas forcément bons, choisis au moindre coût, non merci… »

Le petit plus du Marché local, c’est de proposer, devant sa vitrine, un réfrigérateur solidaire. Mise en place en partenariat avec l’association Les frigos solidaires, cette petite armoire fraîche, que tout le monde peut remplir à condition d’y placer des aliments non-périmés et non-déballés, offre un coup de pouce à ceux qui sont dans le besoin.

Personnes âgées, étudiants…

« L’idée, c’est de se baser sur le modèle berlinois, et de mettre un "frigo" en libre-service chez un commerçant mais en extérieur, à la portée de tous, où chacun peut déposer ou prendre de la nourriture gratuitement et quand il le souhaite », note Dounia Mebtoul,​ la restauratrice qui a lancé l’idée. « Des personnes âgées viennent, des étudiants qui ne s’en sortent pas, des personnes qui vivent dehors », reprend Dorian Oulaidi.

Fruits, légumes, pain… Si on évite l’alcool, la viande et le poisson, on peut tout y mettre. « Ces derniers jours, un habitant qui déménageait l’a rempli d’aliments, un pâtissier y a mis un cookie qui n’a pas pu être mis en vitrine à cause d’un défaut », note l’épicier montpelliérain. Rue du Bras de fer, tout le monde a adopté ce « frigo solidaire ».

Ouvert du mardi au samedi (10h-20h).