Montpellier: La semaine des quatre jours est de retour à l'école, on vous dit tout sur l'organisation

EDUCATION L'abandon des nouveaux rythmes scolaires avait été largement plébiscité par les écoles...

Nicolas Bonzom

— 

Un rythme plus adapté aux enfants.
Un rythme plus adapté aux enfants. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse
  • Les écoles de Montpellier repassent à la semaine de quatre jours.
  • Le dispositif prendra effet à la rentrée prochaine.
  • Deux modèles d'horaires seront en revanche proposés aux établissements.

Le rectorat a donné son feu vert. C’est désormais officiel : à la rentrée prochaine, les écoles de Montpellier repasseront à la semaine de quatre jours. L’abandon des nouveaux rythmes scolaires, mis en place par le ministre Vincent Peillon en 2013, avait été plébiscité par les conseils des établissements, sondés par la mairie : 88 % des représentants des 124 écoles se sont prononcés en faveur de l’ancien dispositif.

Dès septembre, les quelque 21.000 petits Montpelliérains n’auront plus classe que les lundi, mardi, jeudi et vendredi. Concernant les horaires, en revanche, les établissements n’ayant pas pu départager les deux modèles proposés par la commune, chacun pourra choisir : 8 h 30-12 h et 14 h-16 h 30 ou 8 h 45-12 h et 14 h-16 h 45.

Une heure d’étude surveillée

« L’accueil le matin se fera dès 7 h 45, soit jusqu’à 8 h 30 ou 8 h 45 », explique Sonia Kerangueven, adjointe au maire déléguée à l’éducation.​ Cet accueil sera payant, comme c’est le cas aujourd’hui, soumis à une tarification sociale. « Sur le temps méridien, nous proposerons aux enfants des activités sportives, culturelles et citoyennes, reprend l’élue. Et en fin de journée, nous mettons en place une heure d’étude surveillée, pour que les enfants puissent revoir leurs leçons, travailler les fondamentaux. Ce temps est gratuit. »

Des instituteurs vacataires seront présents auprès des enfants sur ces 60 minutes de bonus, ainsi que des associations d’éducation populaire reconnues, dont certaines intervenaient déjà lors des temps périscolaires ces dernières années, sur l’ancien dispositif. « Puis, nous aurons un temps d’accueil, jusqu’à 18 h 30 », reprend Sonia Kerangueven. Payant, comme le matin, comme c’est déjà le cas actuellement.

Désormais hors temps scolaire, le mercredi n’est pas oublié pour autant. La ville de Montpellier propose aux enfants plus de 2.500 places dans les accueils de loisirs, 21 municipaux et 23 associatifs, avec environ 200 animateurs pour en assurer l’encadrement. Les inscriptions pour les accueils de loisirs débutent le 2 juillet.

>> A lire aussi : Montpellier: La ville sanctionnée pour l’inégalité de l’organisation de ses activités périscolaires