Hérault: Mer, rivières... On vous dit tout sur la qualité des eaux de baignade

PLOUF L'Agence régionale de santé a dévoilé son étude sur la qualité des eaux de baignade...

Nicolas Bonzom

— 

La plage, à la Grande-Motte, près de Montpellier.
La plage, à la Grande-Motte, près de Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • L'Agence régionale de santé a dévoilé son étude sur la qualité des eaux de baignade.
  • Dans la mer Méditerranée, l'eau est parfaite pour piquer une tête.
  • En eau douce, en revanche, il y a des points noirs à éviter.

Quand la température monte, on a tous envie d’aller piquer une tête. Dans l'Hérault, on a l’embarras du choix : pas moins de 112 zones de baignade sont recensées, en mer et en eau douce, ce qui en fait le premier département d’Occitanie en la matière.

Mais toutes ne se valent pas. Comme chaque année avec l’arrivée des beaux jours, l’Agence régionale de santé (ARS) a levé ce jeudi le voile sur la qualité des eaux de baignade, constatées en 2017. L’année dernière, les ingénieurs de l’établissement public ont effectué 884 prélèvements dans le département, pour déceler d’éventuels germes ou bactéries, dont la concentration pourrait rendre la baignade périlleuse pour la santé.

Une mer parfaite pour la baignade

Avec, à coup sûr, des gastro-entérites et des problèmes de peau pour les contrevenants qui ne respecteraient pas les recommandations des ingénieurs spécialisés. « En fonction des résultats, des fermetures temporaires de sites de baignade, ou des interdictions, peuvent être prononcées », note Isabelle Redini, directrice des territoires à l’ARS.

Dans la mer Méditerranée, dans l’Hérault, il n’y a absolument aucune inquiétude à avoir. Les communes de Carnon, la Grande-Motte, Palavas-les-flots, Villeneuve-lès-Maguelone, Agde, Vias, Portiragnes, Sérignan, Valras-Plage, Vendres, Sète, Balaruc-les-Bains, Bouzigues, Mèze et Frontignan ont une eau parfaite pour la baignade. Sur 67 zones de baignade, 65 sont classées « excellente », le plus haut niveau de classement.

« Suffisante, ce n’est pas du tout un mauvais résultat »

La plage Sud de l’étang de Thau n’est que « bonne », en revanche. Mais il n’y a aucune crainte à avoir. « Il y a quelques années, l’eau de l’étang était classée rouge, indique Catherine Morel, ingénieur au service environnement de l’ARS. De gros efforts, sur les travaux et la prévention, ont été faits par les communes pour que les choses s’améliorent. » Quant à l’Aquapark d’Agde, une zone de loisirs nautiques située dans l’avant-port du Cap-d’Agde, il s’en tire avec une notation « suffisante ». « Mais “suffisante”, ce n’est pas du tout un mauvais résultat, le site est tout à fait baignable. »

Quant à la très fréquentée plage de l’hôtel de ville de Palavas-les-flots, le littoral des Montpelliérains, souvent pointée du doigt, qui a fait face à quelques interdictions ces dernières années pour des pollutions notamment liées à Maera, elle est classée « excellente ». « Nous avons fait mettre en place un système d’alerte, reprend Catherine Morel. Dès que la station d’épuration déborde, la commune ferme la baignade. »

Des plages ont été fermées cet été, à Palavas.
Des plages ont été fermées cet été, à Palavas. - Jérôme Diesnis / Maxele Presse

Dans les rivières, c’est plus délicat

Du côté des eaux douces, les rivières notamment, c’est plus délicat. A la merci des orages ou d’ouvrages d’épuration, certains points d’eau, en proie à des contaminations bactériennes, sont strictement interdits. C’est le cas des Chutes de Gravezon, à Lunas, et la rivière le Jaur, à Olargues. Fermé en 2017, le site du Taillevent, sur l’Orb, à Lunas, rouvre en revanche cet été, après que des travaux ont été effectués.

Sur 45 zones en eau douce dans l’Hérault, 35 ont une eau qualifiée d'« excellente », 4 « bonne » (dont les Forces et les Cascades de la Vis à Cazilhac, le Tivoli à Laroque et le Reals à Cessenon-sur-Orb), et 2 « suffisante » (le village à Laroque, les Gorges à Mons.

Tout l’été, les résultats des prélèvements de l’ARS seront réactualisés sur le site baignades.sante.gouv.fr et affichés à proximité des lieux de baignade.