Hérault: Après l'incendie de Gabian en 2016, douze sapeurs-pompiers entendus par les enquêteurs

ENQUETE Quatre sapeurs-pompiers avaient été sévèrement brûlés, l'un d'eux est décédé un mois plus tard...

N.B. avec AFP
— 
Un pompiers en train d'intervenir sur un feu (illustration).
Un pompiers en train d'intervenir sur un feu (illustration). — G. Varela / 20 Minutes

Le 10 août 2016, un violent incendie ravageait plus de 200 hectares de garrigue à Gabian, dans l’Hérault. Au cours de leur intervention, quatre sapeurs-pompiers étaient sévèrement brûlés. L’un d’eux, Jérémy, âgé de 24 ans, est décédé des suites de ses blessures.

Trois enquêtes avaient été lancées, l’une du Comité d'hygiène et de sécurité des sapeurs-pompiers, une autre de la Sécurité civile du Ministère de l’Intérieur, et enfin l’enquête judiciaire, ouverte par le parquet de Béziers pour homicide involontaire et blessures involontaires après la plainte contre X déposée par les familles des victimes.

Douze sapeurs-pompiers qui faisaient partie de la chaîne de commandement

Les investigations avancent : douze sapeurs-pompiers professionnels et volontaires sont convoqués mardi sous le régime de la garde à vue, a appris l'AFP. « Cette convocation va permettre de recueillir et de préciser les faits qui se sont déroulés lors de ce dramatique incendie, indique le SDIS 34 dans un communiqué. La présomption d'innocence demeure sauf si la culpabilité est légalement établie au cours d'un procès. »

Les enquêteurs s’attachent notamment à déterminer s’il y a eu d’éventuels dysfonctionnements matériels ou humains dans la gestion du sinistre, il y a deux ans.