VIDEO. Montpellier: Ski sur écran géant, baseball, réalité virtuelle... On a testé le complexe Sport Break

LOISIRS A Baillargues, ce temple du fun 2.0 associe sport, loisirs et réalité virtuelle…  

Nicolas Bonzom

— 

A Sport Break, près de Montpellier, on peut dévaler une piste enneigée comme si on y était.
A Sport Break, près de Montpellier, on peut dévaler une piste enneigée comme si on y était. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • A Baillargues, un complexe d’un nouveau genre a ouvert : Sport Break.
  • Entre sport, loisirs et réalité virtuelle, le lieu permet de skier sur écran géant, de s’immerger dans des montagnes russes ou de s’entraîner au baseball.
  • L’idée vient du Japon, où ce genre de complexe de loisirs cartonne.

C’est un étonnant complexe qui vient d’ouvrir à Baillargues, près de Montpellier. Ici, on peut dévaler tout schuss les pistes de Pyeongchang sur un écran géant en ski ou en snowboard, s’entraîner au baseball face à un lanceur projeté sur une toile, s’essayer au tir à la carabine électronique, au tir au but, à un jeu vidéo d’escalade grandeur nature, ou se frotter à d’impressionnantes montagnes russes, à de périlleux parcours en BMX, ou à d’impitoyables tyrannosaures sous un casque de réalité virtuelle…

Sur plus de 2.000 m2, Sport Break, véritable temple du fun 2.0, associe sport, loisirs et nouvelles technologies. « L’idée vient d’un voyage au Japon, où on est tombé sur un complexe où l’on pouvait retrouver plein d’activités ludiques et insolites en tout genre, confie Benjamin Faure, qui a lancé le concept avec son associée Nancy Hocine. A Baillargues, on a plein de machines uniques en France, comme le ski. Souvent, on me dit : “Mais pourquoi tu n’as pas mis un baby-foot ou un billard ?” Mais ce que l’on veut, c’est faire découvrir des choses nouvelles, qu’on ne voit nulle part ailleurs ! »

« On a mal aux cuisses quand on sort du ski »

Dans quelques semaines, le complexe héraultais se dotera de jeux pédagogiques pour les plus petits d’un nouveau genre : des mini-jeux et des questions seront projetés sur un mur, les enfants devront y répondre en jetant le ballon au bon endroit.

Ça sent bon... #baseball #sportbreak #sport #montpellier #mtp #baillargues #swing

A post shared by Sport Break (@sportbreakmontpellier) on

Et ça paraît pas comme ça, mais en sortant du simulateur de ski ou de baseball, on a l’impression d’avoir fait deux ou trois tours de terrain. « Cela reste du ludique, mais on se dépense, on a mal aux cuisses quand on sort du ski, comme au sommet des pistes ! »