Hérault: S'inspirant des réseaux sociaux, deux écoliers avaient inventé une tentative d'enlèvement

FAITS DIVERS Les enfants avaient confié à la directrice de leur école avoir échappé à un enlèvement…

N.B.

— 

La rentrée scolaire dans une école primaire (Illustration).
La rentrée scolaire dans une école primaire (Illustration). — S. Salom-Gomis / Sipa

Stupeur, le 23 mars, à Lunel-Viel, une commune de l’Hérault, près de Lunel :​ des investigations étaient menées par les gendarmes après des soupçons sur une tentative d’enlèvement de deux garçons, qui se rendaient à pied le matin dans leur école.

Les enfants, âgés de 10 et 11 ans, auraient à leur arrivée confié à la directrice de l’établissement que des hommes, à bord d’une voiture, les auraient invités à monter.

>> A lire aussi : Enlèvement d'un enfant dans une école à Marseille

Sur les réseaux sociaux

Les garçons auraient raconté avoir refusé de grimper dans le véhicule, quand l’un des individus aurait tenté d’en attraper un de force, avant qu’ils ne parviennent à fuir.

Midi Libre révèle ce lundi que les enfants auraient tout inventé : entendus à nouveau par les gendarmes, les écoliers se seraient rétractés. Ils auraient confié s’être inspirés d’une histoire lue sur les réseaux sociaux pour inventer leur enlèvement.