Bertrand Cantat: Une manifestation d'Osez le féminisme avant son concert ce lundi soir à Montpellier

POLEMIQUE Le chanteur doit se produire ce lundi soir au Rockstore...

Nicolas Bonzom

— 

Bertrand Cantat en concert aux Eurockéennes de Belfort, en juillet 2012.
Bertrand Cantat en concert aux Eurockéennes de Belfort, en juillet 2012. — POL EMILE/SIPA

Ce lundi soir, Bertrand Cantat doit se produire sur la scène du Rockstore, à Montpellier. Le musicien, ex-membre du groupe Noir Désir, aura droit à un petit comité d’accueil : à 19 h, Osez le féminisme a prévu de manifester devant les portes de la salle de concert.

>> A lire aussi : Le festival «Papillons de nuit» perd le soutien financier du département

« Bertrand Cantat continue sa tournée, mais l’impunité n’est plus de mise, note l’association dans un communiqué. Nos équipes se mobilisent partout en France pour obtenir l’annulation des concerts, interpeller le public, rappeler la gravité des violences contre les femmes. Être artiste ne peut ni faire oublier ni excuser un féminicide. »

A Montpellier, les trottoirs ont été tagués de messages contre le concert de Cantat.

« La célébration d’un agresseur ne doit plus être au programme »

Les actions continueront tout au long de la tournée du chanteur, note Osez le féminisme, « jusqu’au 30 mai, avec un grand rassemblement à Paris. » « Il faut que la mobilisation du public fasse comprendre aux responsables de cette tournée que la célébration d’un agresseur ne peut plus être au programme », poursuit l’association, ce lundi matin.

>> A lire aussi : Bertrand Cantat déprogrammé, son manager estime qu'il «paye trop cher»

Bertrand Cantat avait été condamné à huit ans de prison pour avoir tué en 2003 à Vilnius, la capitale lituanienne, sa compagne, la comédienne française Marie Trintignant. Elle avait succombé à ses coups après une violente dispute. Le chanteur a purgé quatre ans de prison avant de bénéficier d’une libération conditionnelle, en 2007.