Montpellier: Un million de jeux éducatifs offerts aux enfants réfugiés du monde entier

SOLIDARITE L'entreprise montpelliéraine Bioviva s'est associée à la fondation Face et à des associations pour distribuer ces Défis Nature dans des camps en Syrie, en Irak ou encore en Jordanie...

Nicolas Bonzom

— 

Les jeux Défis Nature de Bioviva envoyés aux réfugiés un peu partout dans le monde.
Les jeux Défis Nature de Bioviva envoyés aux réfugiés un peu partout dans le monde. — Bioviva
  • Bioviva va offrir des jeux à des enfants réfugiés du monde entier.
  • Les Défis Nature, des jeux de cartes éducatifs, ont été traduits en arabe.
  • Un appel aux dons a été lancé : pour un euro, deux jeux seront financés.

Bioviva s’engage pour les enfants réfugiés du monde entier. L’entreprise, qui crée depuis 22 ans à Montpellier des jeux éducatifs écoresponsables, lance l’opération Bioviva for life : le projet, hébergé par Face (Fondation Agir contre l’exclusion), vise à un million de boîtes jeux éducatives aux enfants réfugiés d’ici la fin de l’année.

>> A lire aussi : VIDEO. Travail, français, logement : Un rapport « pragmatique » pour mieux intégrer les réfugiés

« Une fois qu’ils ont de quoi manger et un toit sous leurs têtes, il faut donner à tous ces enfants une chance de s’épanouir, souligne Frédéric Cérène, chargée de communication de l’entreprise Bioviva. Nous voulons être acteurs de ce changement, nous voulons porter à notre niveau un projet qui a du sens, qui permette à ces jeunes de s’éveiller. »

« Parfois, ils n’ont plus rien du tout »

Ce sont les Défis Nature qui ont été choisis pour être envoyés dans les camps : vif succès de Bioviva avec plus de deux millions d’exemplaires vendus depuis dix ans, ces jeux de cartes, qui représentent des monuments célèbres, des arbres ou encore des animaux, permettent aux enfants, de 4 à 12 ans, d’apprendre des choses en s’amusant.

Les boîtes de jeux ont été traduites en langue arabe pour certains, et sans texte pour d’autres. « Sur le haut des boîtes, pour que l’enfant puisse écrire son prénom, nous avons laissé un petit espace, reprend Frédéric Cérène. Parfois, ils n’ont plus rien du tout. Et ce sera la toute première chose qu’ils pourront se réapproprier. » L’opération débute, l’ONG Anne Meclisi va prochainement diffuser 38.000 jeux en Turquie, et l’association SOS Chrétiens d’Orient 12.000 en Irak, en Syrie, en Jordanie, et au Liban.

Pour que cette opération se poursuive, un appel au mécénat aux entreprises, et aux dons pour les particuliers, a été lancé. Une cagnotte en ligne a été ouverte pour financer le projet. Elle est disponible ici. Ce jeudi, près de 29.000 euros déjà avaient été récoltés par l’opération, soit près de 150 contributeurs. Pour un don d’un euro, deux boîtes de jeux Défis Nature seront financées et envoyées dans des camps de réfugiés.