VIDEO. Neige à Montpellier: Des centaines de «naufragés» ont dormi sur l'autoroute, dans le train, dans des gymnases

NEIGE C'était une nuit de galère dans le département, après les fortes chutes de neige...

Nicolas Bonzom

— 

Un accident sur l'A9 le mercredi 28 février 2018, où le trafic est coupé en raison des chutes de neige
Un accident sur l'A9 le mercredi 28 février 2018, où le trafic est coupé en raison des chutes de neige — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

C’était une nuit de galère pour des centaines de « naufragés de la route », bloqués par les fortes chutes de neige, qui ont paralysé Montpellier et l'Hérault, mercredi.

Selon la mairie de la capitale héraultaise, 450 personnes ont été accueillies dans les équipements mis à disposition (le gymnase Jean-Bouin, le Zénith-Sud, le gymnase Emmanuel-Gambardella et la salle des rencontres de l’hôtel de ville). Dans de nombreuses autres communes du département, d’autres salles ont ouvert leurs portes. Sur l’ensemble du département, ce sont 1.500 personnes qui ont été prises en charge.

Un train réquisitionné

Sur l’autoroute A9, toujours fermée à la circulation entre Orange-Centre et Narbonne-Sud, plusieurs centaines d’automobilistes ont passé la nuit dans leurs véhicules.

C’était également la galère sur les rails : la préfecture de l’Hérault a réquisitionné une rame en gare de Montpellier afin de « mettre à l’abri une centaine de personnes ».

>> A lire aussi : VIDEO. Languedoc : Ski, snowboard, luge... Sous la neige, ils rident en plein centre-ville

La galère sur les routes

A Montpellier, côté routes, c’était la galère ce mercredi. De nombreux automobilistes se sont retrouvés bloqués sur les voies, enneigées ou embouteillées. Certains ont préféré abandonner leurs véhicules en bord de route, et se débrouiller pour rentrer chez eux, dans une ambiance un peu apocalyptique, dans certains coins de la métropole…

>> A lire aussi : VIDEO. Neige à Montpellier : On a passé la matinée avec des «naufragés» de la route, bloqués par la neige

La mairie de Montpellier, de son côté, tente de calmer la colère des « naufragés », en indiquant que 100 tonnes de sel, dont 7 seulement sur le centre-ville, ont été déversées depuis le début de l’épisode neigeux mercredi matin, sur plus de 300 km de voiries, qui ont été également déneigées par passage. Quand au réseau des bus et du tramway, il ne reprendra finalement que demain, vendredi, annonce la Tam, à cause des dégâts occasionnés sur les infrastructures et pour des raisons de sécurité.

Interdiction de circuler pour les camions

Ce jeudi matin, la préfecture a publié un arrêté pour interdire la circulation pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes jusqu’à 14 h sur l’ensemble des routes du département, sauf sur l’arrondissement de Béziers. Les autoroutes A9 et A75 (où des distributions de vivres ont été mises en place mercredi) restent interdites à la circulation pour tous.

Si l’épisode neigeux est terminé, le département de l’Hérault reste cependant en vigilance orange : de très fortes pluies sont attendues dans les prochaines heures.