VIDEO. Montpellier: Des centaines d'automobilistes naufragés de la route sur l'A9, l'aéroport fermé

INTEMPERIES L’épisode neigeux en cours depuis mercredi matin paralyse les transports en commun et les réseaux routiers et autoroutiers de l’Hérault et du Gard placés en vigilance orange…

Jerome Diesnis

— 

Un accident sur l'A9 le mercredi 28 février 2018, où le trafic est coupé en raison des chutes de neige
Un accident sur l'A9 le mercredi 28 février 2018, où le trafic est coupé en raison des chutes de neige — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse
  • Un épisode neigeux rarissime touche les départements de l'Hérault et du Gard depuis mercredi matin.
  • L'autoroute A9 est fermée au moins jusqu'à jeudi matin, en raison des accidents à répétition qui empêchent les chasse-neiges de sécuriser l'autoroute. De très nombreux automobilistes sont bloqués.
  • Le tramway et les bus de la métropole de Montpellier, les bus de l'agglomération de Nîmes ou encore d'Hérault Transport sont à l'arrêt, l'autoroute A709 est également coupée à la circulation.

Le trafic des tramways interrompu, celui des trains fortement perturbé, l’aéroport fermé, des centaines d’automobilistes bloqués sur l’autoroute A9, l’A709 saturée… La neige tombe en abondance sur Montpellier et plus généralement dans l’Hérault et le Gard depuis mercredi matin, entraînant une paralysie de la circulation très importante, voire totale en certains endroits.

De très nombreux véhicules sont ainsi bloqués sur l’autoroute A9 fermée à la circulation. Certains des naufragés de la route sont prisonniers depuis six heures dans leurs véhicules.

« A 10h30, un camion s’est renversé sur le terre-plein central entre Agde et Sète, bloquant la circulation dans les deux sens », évoque le service de communication de Vinci, contacté par 20 Minutes. « Il y a eu une multitude d’incidents, d’accrochages matériels dus à des pertes de contrôle de véhicules sur la chaussée glissante. Avec ces véhicules en travers de la voie, nous n’étions plus en mesure de maintenir les bonnes conditions d’adhérence. »

A 11h30, l’accès à l’autoroute a été fermé par arrêté préfectoral. Cette interdiction était toujours en cours à 16h30. Si le nombre de véhicules bloqués n’était pas encore connu, le total cumulé d’embouteillage s’élevait à 8 kilomètres répartis sur plusieurs secteurs entre Nîmes et Béziers. « Une quarantaine de chasse-neiges sont sur place », reprend Laurent Noé de Vinci Autoroutes.

Devant l’ampleur du phénomène, et alors qu’une nouvelle vague neigeuse est attendue en fin d’après-midi, la préfecture de l’Hérault a mis en place une cellule d’information au public. Toute personne souhaitant obtenir des informations sur la situation est appelée à contacter le 0811.006.034.

Le trafic des véhicules de plus de 7,5 tonnes est par ailleurs interdit sur l’ensemble des deux départements, jusqu’à jeudi, 10 heures. Des points d’accueil (gymnases, salles des fêtes…) pour venir en aide aux naufragés de la route ont par ailleurs été ouverts dans différentes communes de l’Hérault. A Montpellier, le Zénith, les gymnases Jean Bouin et Emmanuel Gambardella et la salle des rencontres de l’hôtel de ville ont accueilli les naufragés, alors que les hôtels ont été pris d’assaut. La préfecture recommande de ne se déplacer qu’en cas d’absolu nécessité, avec l’équipement adéquat.

L’aéroport de Montpellier est quant à lui fermé jusqu’à jeudi 10h. Une dizaine de vols au total ont été annulés. Environ 150 personnes y sont restées bloquées, faute de transports en commun ou même de taxis, les voies d’accès à l’aéroport étant très vite devenues impraticables. Ces personnes ont été prises en charge par l’aéroport et les compagnies aériennes. Une partie d’entre elles ont été hébergées à l’hôtel attenant à l’aéroport. Les autres ont été recueillis dans le centre d’affaire, transformé en hébergement de fortune.

A Montpellier, de très nombreux habitants n’avaient pas souvenir d’avoir assisté à un tel épisode neigeux : les palmiers sont revêtus d’un manteau blanc, la place de la Comédie est offerte aux chasse-neiges et aux hommes du groupe Nicollin en train de saler le sol pour éviter les chutes. La circulation y est là aussi catastrophique.

La place de la Comédie sous la neige
La place de la Comédie sous la neige - Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse

 

C’est également le cas par exemple à Sète, où toute circulation a été interdite par un arrêté municipal, à l’exception des véhicules prioritaires, le temps de procéder au déneigement des voies. Les bus d’Hérault transport ne circulent pas davantage que les bus de ville à Nîmes.

Vigilance orange jusqu’à jeudi

La totalité de département de l’Hérault a été placée en vigilance orange neige et verglas. « Les chutes de neige gagnent progressivement et se généralisent. 1 à 5 cm tient au sol près du littoral et 5 à 10 cm dans l’intérieur avant que le vent marin ne fasse remonter la limite pluie-neige dans l’après-midi de mercredi au-dessus de 100m puis 200/300m en fin d’après-midi », explique Météo France dans son bulletin publié à 13h.

« En soirée de mercredi et jusqu’en fin de nuit de mercredi à jeudi, sur l’est de l’Hérault, le nord-ouest du Gard et les zones gardoises limitrophes de l’Hérault, la neige se généralise à nouveau jusqu’au littoral. Des cumuls de 3 à 10 cm voire localement 10 à 20 cm tiennent à nouveau au sol sur le proche intérieur. »