VIDÉO. Montpellier: Avec sa chanson hommage à Johnny Hallyday, Mel Ville a forcé le destin

MUSIQUE L'artiste approche les 500.000 vues avec sa vidéo « Tu resteras », publiée le 25 décembre...

Nicolas Bonzom

— 

Mel Ville a rendu hommage à Johnny dans une chanson qui a été vue près de 500.000 fois
Mel Ville a rendu hommage à Johnny dans une chanson qui a été vue près de 500.000 fois — Mel Ville
  • Mel Ville est un artiste montpelliérain de 43 ans.
  • « Tu resteras », en hommage à Johnny Hallyday, approche les 500.000 vues.
  • Le Montpelliérain a posté la vidéo sur Facebook, le 25 décembre.

Depuis quelques jours, Damien, alias Mel Ville, croule sous les sollicitations. Des journalistes veulent raconter son histoire, des fans de Johnny le couvrent d’émoticônes cœur et des professionnels de la musique remplissent son agenda de rendez-vous.

>> A lire aussi : Avec sa chanson hommage à Johnny, il fait près de 500.000 vues

« La semaine prochaine, cela risque d’être rock’n’roll ! », sourit l’artiste montpelliérain. C’est sa chanson Tu resteras, composée pour rendre un hommage au rockeur disparu dans la nuit du 5 au 6 décembre, qui a quelque peu bouleversé sa vie : postée le 25 décembre sur sa page Facebook, la vidéo a déjà été vue près de 500.000 fois.

« J’ai juste été touché »

La presse locale relaie ce succès numérique, la presse nationale, et même quelques médias étrangers. Et aujourd’hui, Mel Ville voit sa tête sur les chaînes d’info en continue.

« Tout cela n’était pas du tout calculé, je ne réalise pas vraiment, je me laisse un peu porter » souligne le musicien, qui avoue avoir longtemps hésité avant de publier sa chanson, de peur de passer pour un « récupérateur ». « J’ai juste été touché par sa disparition, par tous les hommages qui ont été rendus, alors j’ai commencé par écrire un refrain, j’ai pioché dans sa discothèque pour les couplets… Puis la mélodie est arrivée. »

Avec un guitariste de Michel Sardou

Sitôt la vidéo en ligne, les pages de fans de Johnny s’en emparent, et Mel Ville finit par faire le tour du Web. « Je ne suis pourtant pas un inconditionnel de l’artiste, il est juste en moi, je crois, comme pas mal de Français », note ce professeur de musique de 43 ans, qui officie dans une école à Mudaison, un village près de Lunel. « Je me souviens l’avoir vu sur scène, à 20 ans. Les titres qui m’ont le plus marqué ? Allumer le feu et Marie. »

« Quand il m’a parlé de ce projet de chanson hommage, pour que je fasse la guitare dessus, je me suis dit que des milliers de personnes allaient faire la même chose, que tout cela allait passer un peu inaperçu dans la masse », raconte l’Héraultais André Hampartzoumian, guitariste de Michel Sardou, avec qui il a fondé le label Côté Backtage, à Montpellier, pour donner un coup de pouce aux jeunes talents. « Mais là, c’est fou tout ce qui lui arrive, reprend-il. Mais il le mérite, c’est un artiste vraiment sincère. »

Mel Ville espère que tout ce buzz lui permettra, peut-être, de sortir un album, après un premier EP de quelques titres dévoilé en 2016. Et pourquoi pas, que Tu resteras continue son chemin. « Cette chanson-là, si elle existe, si elle plaît, c’est parce que c’est Johnny Hallyday… Ce n’est pas parce que c’est moi. » Un peu, tout de même.