Languedoc: Six viticulteurs interpellés après le saccage des rayons vin de supermarchés

JUSTICE Le 30 mars, des actions syndicales avaient été menées dans des magasins, des vins espagnols avaient été jetés au sol…

N.B.

— 

Des bouteilles de vin (illustration).
Des bouteilles de vin (illustration). — ISOPIX/SIPA

Six viticulteurs de l’Hérault et du Gard ont été interpellés, ce lundi matin, par les policiers de Montpellier, et placés en garde à vue. Ces arrestations interviennent dans le cadre des actions syndicales menées au printemps, dans des supermarchés.

Des plaintes des directeurs des magasins

Le 30 mars, rapporte e-metropolitain, des viticulteurs en colère avaient débarqué dans les rayons vin de supermarchés à Nîmes et à Caissargues, et les bouteilles de crus espagnols avaient été jetées au sol. Les directeurs des magasins avaient porté plainte.

>> A lire aussi : Pourquoi les viticulteurs sont saoulés par les vins espagnols

A la mi-journée, ce lundi, une centaine de viticulteurs se sont rassemblés devant l’hôtel de police de Montpellier, pour soutenir leurs collègues et protester contre leurs arrestations. Ils s’étonnent notamment du côté « musclé » des interpellations, qui ont eu lieu à l’aube, alors qu’ils ont toujours répondu présent aux convocations des policiers.