Montpellier : En 2017, l'aéroport a pulvérisé son record de passagers qui datait de l'an 2000

TRANSPORTS En 2018, l'infrastructure, qui fêtera ses 80 ans, espère dépasser légèrement ce chiffre...

Nicolas Bonzom

— 

Un avion de la compagnie Volotea, à Montpellier.
Un avion de la compagnie Volotea, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse
  • 1.849.410 passagers ont été accueillis à l’aéroport de Montpellier en 2017.
  • Le dernier record d’usagers de l’infrastructure remontait à l’an 2000.
  • En mars 2018, les travaux du nouveau terminal débuteront.

Celui qui n’était encore qu’un petit aéroport de province, assommé par Marseille, il y a quelques années, grossit à vue d’œil. L'aéroport Montpellier-Méditerranée a battu en 2017 un nouveau record : 1.849.410 passagers ont été accueillis l’année dernière, soit une croissance de 10,67 % sur un an. L’ancien record remontait à l’an 2000.

>> A lire aussi : Montpellier : Les cinq défis de l'aéroport pour faire face à Toulouse et Marseille

C’est le groupe Air France KLM (avec ses filiales Hop ! et Transavia) qui avait en 2017 les faveurs des usagers de l’infrastructure, avec près de 60 % de l’activité montpelliéraine. Suivent Easyjet, avec 200.000 passagers, puis les compagnies Air Arabia et Volotea, qui flirtent avec les 160.000, indiquent les services de l’aéroport.

Un nouveau terminal

« L’année 2018 sera celle de la consolidation, confie Emmanuel Brehmer, président du directoire. Nous devrions atteindre ce même chiffre, voire le dépasser légèrement avec une offre de destinations presque identique, enrichie par l’ouverture de Munich. »

>> A lire aussi : VIDÉO. Montpellier : Nouvelles destinations, travaux... Pour atteindre les 2,2 millions de passagers en 2022, l'aéroport veut mettre le paquet

L’année qui débute sera aussi celle du changement : la construction d'un nouveau terminal débutera en mars pour une livraison au printemps 2019. L’année du 80e anniversaire aussi : le premier atterrissage sur le tarmac de l’aéroport a eu lieu en 1938.