Languedoc-Roussillon: La sécheresse ne s'arrange pas, le mois de novembre fut encore très sec

METEO Il est tombé moins de 5 mm de pluie à Perpignan, Narbonne ou encore Béziers…

Nicolas Bonzom
— 
Sécheresse (illustration).
Sécheresse (illustration). — V. WARTNER / 20 MINUTES

L’été s’éloigne, mais la sécheresse est toujours aussi alarmante dans le Languedoc-Roussilon : selon Météo France, le cumul de précipitations est toujours largement déficitaire presque partout sur le territoire, avec des valeurs souvent inférieures à 15 à 20 mm au mois de novembre, de la frontière espagnole jusqu’à la petite Camargue.

L’épisode pluvieux de type cévenol du 4 novembre n’aura pas suffi à remplir les réserves : le phénomène « a concerné essentiellement la région des Cévennes et la moitié nord-ouest du Gard jusqu’au Larzac », souligne le centre Météo France de Montpellier. La région n’a pas connu d'épisodes pluvieux conséquents depuis plusieurs mois...

Près de 1,6 mm à Perpignan

Il est tombé 1,6 mm de pluie à Perpignan en novembre, contre 59,2 mm pour la normale de la saison, 14,4 mm à Montpellier, contre 66,8 mm pour la normale ou encore 36,9 mm du côté de Nîmes, tandis que Météo France constate 83,1 mm d’ordinaire. Dans l’Hérault particulièrement, le mois fut très sec : le total pluviométrique, d’environ 5 à 10 mm dans le Biterrois et à Sète, n’est conséquent que dans les territoires du nord du département.

Des restrictions de l’usage de l’eau sont en cours. Dans le Gard, « les cours d’eau présentent des écoulements particulièrement faibles pour la saison et la recharge des nappes n’est toujours pas engagée », note la préfecture, qui parle d’une « crise ».