Montpellier: Sa jument avait été retrouvée mutilée, une Héraultaise veut une enquête

FAITS DIVERS L’animal avait dû être abattu, en mai dernier, du côté de Villeneuve-lès-Maguelone…

N.B.

— 

Des chevaux blancs, dans l'Hérault (illustration).
Des chevaux blancs, dans l'Hérault (illustration). — N. Bonzom / Maxele Presse

Au mois de mai dernier, une jument était retrouvée mutilée, du côté de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier (Hérault). L’animal avait dû être abattu. Les premiers éléments concluaient à de probables morsures de chiens. Mais sa propriétaire n’y croit absolument pas : elle a déposé une plainte, rapporte France Bleu Hérault.

Une première plainte classée sans suite

Selon le site de la station, sur la base de photographies, l’animal ayant été incinéré, un légiste aurait affirmé de son côté que ces profondes blessures n’auraient pas été causées par des chiens, mais bien par arme blanche, et peut-être même par balle.

Sa première plainte ayant été classée sans suite, la propriétaire souhaite donc que l’enquête sur la mort mystérieuse de sa jument soit réexaminée par la justice.