Montpellier: Un homme soupçonné d'avoir racketté pendant des mois un chef d'entreprise

FAITS DIVERS Lui et trois complices présumés ont été interpellés cette semaine…

N.B.

— 

Signature d'un chèque. Illustration.
Signature d'un chèque. Illustration. — Avantis stock Sipa

Un homme, soupçonné de racketter depuis plusieurs semaines un chef d’entreprise, ainsi que trois complices présumés, ont été interpellés et mis en examen pour extorsion de fonds, rapporte e-metropolitain. Ce directeur d’une société de location de véhicules d’une ville de l’ouest de Montpellier aurait tissé des liens avec le « cerveau » de ce racket présumé, à qui il prêtait gracieusement des voitures, réglant le carburant.

De fausses factures présumés

Mais le suspect serait passé à la vitesse supérieure, contraignant la victime à lui verser d’importantes sommes d’argent, harcelée par des appels de menaces et des visites intempestives dans son garage. Ce sont les complices qui auraient encaissé les chèques, en établissant de présumées fausses factures pour masquer les faits.

Le racketteur présumé, de son côté, assure qu’il n’a usé d’aucune menace pour arriver à ses fins, et que le chef d’entreprise en question aurait accepté de lui rendre ces services. Il serait même prêt à rembourser les sommes dues, explique le site d’actualité.