Nîmes: Muni d’une fausse carte de résident, il escroque la Caf pour 120.000 euros

SOCIETE Un ressortissant guinéen a escroqué les organismes sociaux pour une somme estimée à 120.000 euros sur dix ans. Il est convoqué devant la justice…

Jérôme Diesnis
— 
Illustration de faux papiers d'identité.
Illustration de faux papiers d'identité. — Amandine Rancoule / 20 Minutes

Muni d’une fausse carte de résident, un ressortissant guinéen a escroqué la Caisse d’Allocations familiales (Caf) pendant dix ans. Le montant total du préjudice est estimé à 120.000 euros.

Emettant des doutes sur le lieu de résidence réel du bénéficiaire, les organismes sociaux (Caf et CPAM) avait alerté la Police aux frontières pour vérifier ses déclarations, relate Midi Libre.

Six mois d’enquête

Un analyste en fraude documentaire et à l’identité de la police aux frontières avait détecté les faux papiers et mis à jour la fraude. L’enquête amenant à son arrestation aura duré six mois. Placé sous contrôle judiciaire, il est convoqué devant le tribunal correctionnel de Nîmes le 6 février.