Béziers: Chez Robert Ménard, un photomontage de Trump et Kim Jong-Un pour défendre le TGV

COMMUNICATION Une réalisation sensée défendre la cause de la ligne à grande vitesse...

Nicolas Bonzom

— 

Le photomontage diffusé dans les rues de Béziers.
Le photomontage diffusé dans les rues de Béziers. — Compte Twitter Ville de Béziers

Le maire de Béziers, Robert Ménard, élu en 2014 avec le soutien du FN, est adepte des polémiques en tout genre. Parmi ses supports de communication favoris, l’affichage dans les rues de la sous-préfecture héraultaise. Avec plus ou moins de mauvais goût.

Ces dernières semaines, le préfet de l’Hérault s’en était ému, pointant du doigt une affiche où le maire dénonçait le désengagement de l’Etat sur l’aide aux communes, sur laquelle le dessin d’un homme étranglant une femme avait défrayé la chronique.

>> A lire aussi : VIDÉO. Béziers : La nouvelle campagne d’affichage de Robert Ménard scandalise l'Etat

« C’est le TGV qui unira le monde »

Cette fois-ci, la commune semble vouloir faire dans l’humour. Ces dernières heures, la ville a installé une affiche fait-maison montrant Donald Trump, président des Etats-Unis et Kim Jong-Un, dictateur nord-coréen, bras dessus, bras dessous, tout sourire.

« C’est le TGV qui unira le monde, est-il écrit. Tous unis pour le TGV jusqu’à Béziers », vante cet étonnant photomontage, qui soutient la cause de la ligne à grande vitesse.