Hérault: A Palavas-les-flots, les corridas, c'est terminé (tant que le maire sera là)

TRADITIONS Christian Jeanjean (LR) n’en veut plus dans ses arènes. Pour une question budgétaire, d’abord. Mais pas seulement…

Nicolas Bonzom

— 

Un taureau lors d'une corrida à Pampelune (Espagne).
Un taureau lors d'une corrida à Pampelune (Espagne). — Daniel Ochoa de Olza/AP/SIPA

En mars, stupeur et tremblement chez les amoureux de la corrida : la commune de Palavas-les-flots, place forte de la tauromachie dans le Languedoc, annonçait qu’il n’y aurait pas de corrida lors de ses ferias de printemps et d’automne…

>> A lire aussi : Hérault : Pourquoi il n'y aura pas de corrida cette année à Palavas-les-Flots

Un choix budgétaire à l’époque, face au prix exorbitant de l’organisation. Cette fois-ci, le maire de la station balnéaire Christian Jeanjean (LR) enfonce le clou : « Tant que je serai maire, on ne fera plus de corrida », a-t-il annoncé à la Gazette de Montpellier.

« Il y a de plus en plus de gens qui sont contre »

« La feria avec corrida, c’est 145.000 euros de subvention, sans, c’est 65.000 euros, explique l’élu. Il y a de moins en moins de gens qui viennent y assister, c’est compliqué à sécuriser ». Et, rajoute-t-il, « il y a de plus en plus de gens qui sont contre ».

>> A lire aussi : Pétition anti-corrida : Quand le maire de Nîmes met un vent à Pamela Anderson

Voilà qui devrait réjouir les militants anti-corrida à Palavas-les-flots, comme ailleurs. A la place, Palavas-les-flots accueillera des courses camarguaises, spectacles traditionnels où, à la fin de la journée, le taureau rentre dans son pré, vivant.