Gard: Le gardian grièvement blessé lors d'un abrivado au Grau-du-Roi est mort

FAITS DIVERS L'homme de 50 ans a succombé à ses blessures, mercredi, à Nîmes...

N.B.

— 

Le taureau de Camargue est manipulé par l'homme à cheval.
Le taureau de Camargue est manipulé par l'homme à cheval. — ALLILI MOURAD / SIPA

Un gardian de 50 ans est décédé mercredi matin à l’hôpital Carémeau de Nîmes. Il avait été admis en urgence le 16 septembre dernier, après avoir été sérieusement blessé lors d’une bandido, qui symbolise le retour des taureaux des arènes au pré.

Les faits se sont déroulés dans les rues du Grau-du-Roi, une station balnéaire située dans le Gard, lors des traditionnelles courses camarguaises qui se déroulent chaque été.

>> A lire aussi : Pourquoi la course camarguaise se bat pour être reconnue par l'Unesco

Une enquête

Tombé accidentellement de son cheval, l’homme avait été traîné par sa monture, qui s’était emballé après avoir été percuté par un taureau, rapporte e-metropolitain.

Une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre les circonstances de l’accident.