Hérault: Relaxée, elle avait tué le chien de la voisine qui attaquait son chat

JUSTICE Le tribunal a conclu à un état de légitime défense pour cette trentenaire. Les deux animaux, eux, n’ont pas survécu…

N.B.

— 

Un chat. (Illustration)
Un chat. (Illustration) — REX Shutterstock/SIPA

Une Héraultaise de 33 ans a été relaxée vendredi, par le tribunal de Montpellier. Elle était poursuivie pour avoir tué le chien de sa voisine, qui attaquait son chat, d’un coup de couteau, rapporte France Bleu Hérault. Elle voulait lui faire lâcher prise.

En décembre dernier, la trentenaire était sur son canapé, avec ses deux enfants, lorsqu’elle aperçoit l’animal tenant leur matou dans sa gueule. Elle prend une chaussure, la lui lance, tente de le frapper avec un manche à balai, brise une chaise de jardin sur lui, mais rien n’y fait : le chien ne lâche pas le chat, serré entre ses crocs…

Légitime défense

Le sang commence à couler. C’est alors que la jeune femme, désemparée, explique la station de radio, a pris un couteau et a porté un coup au chien de chasse, échappée du domicile de la voisine, qui s’effondrera après quelques secondes.

Le chat de la famille, lui non plus, n’a pas survécu à cette scène tragique. La justice, elle, a conclu que la prévenue était en légitime défense : le chien s’était introduit chez elle, agressait son chat et représentait une menace pour ses enfants.